NOS DERNIÈRES PUBLICATIONS

les analyses proposent, dans un format cours, une approche ouvrant un débat ou approfondissant un sujet lié à l’écologie politique. Si la rigueur de recherche est de mise, une analyse d’Etopia se veut toutefois rédigée dans un format accessible à tous.

Relancer l’aviation de masse est-il un crime d’Etat contre l’Humanité ?

Relancer l’aviation de masse est-il un crime d’Etat contre l’Humanité ?

L’industrie aérienne mondialisée est responsable d’environ 3% des émissions de gaz à effet de serre, mais son impact climatique est 2 à 4 fois plus élevé que ces seules émissions, et pourrait représenter plus de 15% du total mondial des émissions d’ici 20505, si les Etats ne décident pas d’interrompre volontairement sa croissance exponentielle…

Hydro-Electricité: énergie verte et renouvelable ?

Hydro-Electricité: énergie verte et renouvelable ?

Les graves questions éthiques et environnementales en matière de déplacement de population, de perte quasi-irréversible de biodiversité dans les plus belles rivières encore intactes au monde, et les inconnues sur les impacts réels sur le climat sont souvent escamotées. Pourtant, une bonne gouvernance est essentielle pour permettre à tous les acteurs de participer aux décisions en disposant d’informations transparentes et de scénarios comparatifs.

Rester castoriadien·ne ou maintenir le projet d’autonomie ?  Bilan provisoire du Castoriadisme

Rester castoriadien·ne ou maintenir le projet d’autonomie ?  Bilan provisoire du Castoriadisme

Son projet d’autonomie, c’est celui de construire ensemble en articulant l‘individu et le collectif, la conscience et l’inconscient, la politique et l’économique « à nouveau frais », pour que chacun·e soit libre. Libéré·e des oppressions, en pouvant assumer, et partager de façon équitable, les contraintes qui pèsent sur toute existence humaine.

COVID-19: François Perl: « On mesure encore mal l’impact que le confinement va avoir sur la santé mentale de la population»

COVID-19: François Perl: « On mesure encore mal l’impact que le confinement va avoir sur la santé mentale de la population»

(…) On a une formidable opportunité de reprendre les choses à bras le corps et de remettre la santé mentale au centre des préoccupations. Pourquoi? Parce que la santé mentale, c’est le premier problème de santé de la population sur une vie. Une personne sur quatre connaîtra un épisode dépressif plus ou moins plus ou moins grave. C’est une opportunité à saisir parce que peut être que cette période de confinement va nous faire comprendre que le lien social est important, que le lien psychosocial est important et donc que peut être que on va pouvoir déboucher sur des positions politiques.

PUBLICATIONS ETOPIA

Études – Analyses – Éditos – Témoignages – Livres – Brochures

Fondements de l’écologie politique

Transition

Énergie & environnement

Économie & innovations

Europe & international

Sciences & technologies

Démocratie – éducation – citoyenneté

Social-écologie

Divers

Share This