Etopia Centre d’animation et de recherche en écologie politique

Faut-il réinventer le droit pour engager la transition ?

Nombreuses sont les propositions concrètes mais aussi générales sur une planète décarbonée en 2050, avec différents paliers de réductions des émissions de CO2, comme celui des -55 % en 2030. La question de la transformation des institutions reste toutefois peu abordée. Si diverses propositions émanent pour faire émerger des outils de participation et de délibération plus poussés au sein de nos démocraties, leur interaction avec la transition écologique reste parcellaire. Une exception reste les projets s’inspirant des Communs. L’idée d’une gestion partagée d’une ressource autour, notamment, d’une charte éthique, tend à se diffuser dans la société.

Bookchin et le Rojava : de quoi parle-t-on ?

L’agression turque contre la région syrienne du Kurdistan, connue sous le nom de Rojava, a mis en avant la structure institutionnelle particulière qui y exerce son autorité. Le Rojava (« ouest » en kurde) se positionne comme une système politique basé sur le municipalisme libertaire, organisé autour de principes tels que l’anticapitalisme, l’écologie, le féminisme et la démocratie participative.

L’écologie politique en débat(s)

Quel écologiste n’a pas, au cours des dernières années, été confronté à une « injonction » quand à se définir ? Quel écologiste n’a pas été pris dans une discussion où il devait se justifier par rapport à un terme, un concept ou une désignation qui faisait de lui un être politique catégorisé d’une telle manière, souvent péjorative faut-il d’ailleurs le reconnaître.

« Protéger le mode de vie européen » ? La Commission Von der Leyen prise au piège des contradictions de l’identité libérale

La décision de la présidente de la prochaine commission, Ursula Von der Leyen, de créer un portefeuille de commissaire intitulé « Protéger le mode de vie européen » a suscité des réactions politiques très négatives. Cependant, la plupart des voix critiques qui se sont élevées s’en sont tenues à une condamnation morale de cet emprunt au vocable politique de l’extrême droite…

La transition numérique comme accélérateur de la transition écologique ?

La transition écologique s’impose de façon impérative. Sans cela, la planète sera confrontée à des phénomènes extrêmes et irréversibles. La transition numérique doit donc être maîtrisée et encadrée, au risque de continuer d’aggraver les inégalités sociales et les désastres écologiques. Le caractère disruptif du numérique peut servir à la transition écologique s’il est considéré sous l’angle de transformation des pratiques, de la nature même des produits et des services, des modèles économiques ou des organisations.

Événements à venir

Agenda, Formations :

Comment organiser efficacement ses documents

15 février 2020 de 9 h 30 min à 16 h 30 min
Espace Kegeljan

Agenda, Formations :

Découvrez l’ennéagramme – jour 1

15 février 2020 de 9 h 30 min à 16 h 30 min
Espace Kegeljan

Agenda, Formations :

Découvrez l’ennéagramme – Jour 2

7 mars 2020 de 9 h 30 min à 16 h 30 min
Espace Kegeljan

Agenda, Formations :

Rencontre avec Isabelle Pauthier

7 mars 2020 de 9 h 30 min à 12 h 30 min
Espace Kegeljan

Agenda, Formations :

Inclusion et co-construction : alimentez votre boîte à outils

7 mars 2020 de 9 h 30 min à 16 h 30 min
Espace Kegeljan

Agenda, Formations :

Initiation à la facilitation graphique : couleurs et bonne humeur

28 mars 2020 de 9 h 30 min à 16 h 30 min
Espace Kegeljan

Rencontres de l'écologie politique l 13-15 mars 2020

Ecologie ou barbarie ?

APPEL À CONTRIBUTIONS

Nos derniers podcasts

Notre dernière publication

La N-VA expliquée aux francophones

La N-VA expliquée aux francophones

De quoi la N-VA est-elle le nom ? A travers ce nouveau livre de Luc Barbé, Etopia vous propose une plongée didactique dans la Flandre politique pour dépasser les nombreuses incompréhensions entre francophones et flamands.

lire plus

Nos dernières analyses

Faut-il réinventer le droit pour engager la transition ?

Nombreuses sont les propositions concrètes mais aussi générales sur une planète décarbonée en 2050, avec différents paliers de réductions des émissions de CO2, comme celui des -55 % en 2030. La question de la transformation des institutions reste toutefois peu abordée. Si diverses propositions émanent pour faire émerger des outils de participation et de délibération plus poussés au sein de nos démocraties, leur interaction avec la transition écologique reste parcellaire. Une exception reste les projets s’inspirant des Communs. L’idée d’une gestion partagée d’une ressource autour, notamment, d’une charte éthique, tend à se diffuser dans la société.

Bookchin et le Rojava : de quoi parle-t-on ?

L’agression turque contre la région syrienne du Kurdistan, connue sous le nom de Rojava, a mis en avant la structure institutionnelle particulière qui y exerce son autorité. Le Rojava (« ouest » en kurde) se positionne comme une système politique basé sur le municipalisme libertaire, organisé autour de principes tels que l’anticapitalisme, l’écologie, le féminisme et la démocratie participative.

L’écologie politique en débat(s)

Quel écologiste n’a pas, au cours des dernières années, été confronté à une « injonction » quand à se définir ? Quel écologiste n’a pas été pris dans une discussion où il devait se justifier par rapport à un terme, un concept ou une désignation qui faisait de lui un être politique catégorisé d’une telle manière, souvent péjorative faut-il d’ailleurs le reconnaître.