Économie et innovations

La transition monétaire: Pour une monnaie au service du bien commun

La transition monétaire: Pour une monnaie au service du bien commun

Les transformations des sociétés ont toujours impliqué des transformations du système monétaire. La société ne réalisera pas ses nouveaux objectifs au premier rang desquels la transition écologique et sociale sans une transition monétaire. Plus que jamais, la société a besoin que la monnaie soit (re)mise à son service.

Proposition d’un indicateur de durabilité multicritère appliqué aux Technologies de l’Information et de la Communication

Proposition d’un indicateur de durabilité multicritère appliqué aux Technologies de l’Information et de la Communication

Les nouvelles technologies de l’information et de la communication sont en train de connaître un essor sans précédent depuis cette dernière décennie, notamment avec l’émergence des smartphones, tablettes et écrans plats. Ces outils sont cependant de plus en plus gourmands en métaux de toutes sortes et même si les quantités par équipement sont parfois non significatives, l’explosion de leur demande pourrait être problématique sur le court-moyen terme.

Kate Raworth: « Il faut commencer par là où vous êtes ! »

Kate Raworth: « Il faut commencer par là où vous êtes ! »

Un ambitieux projet de transformation de l’économie locale est mis en place dans la région de Bruxelles-capitale, s’inspirant de l’économie du Donut proposée par l’économiste anglaise Kate Raworth. Combinant le concept de frontières planétaires avec le concept complémentaire de frontières sociales, l’économie du Donut souhaite articuler les besoins économiques à un plafond environnemental.

Penser l’état-providence post-croissant

Penser l’état-providence post-croissant

Dans cette note, j’affirme que la transformation vers une société post-croissance nécessite une nouvelle conception de l’action publique, une vision politique fondée sur le cercle vertueux de la protection sociale durable…

Le Virus du changement ?

Le Virus du changement ?

De quoi la crise du Covid-19 est-elle le nom et que révèle-t-elle de nous, de nos sociétés, de notre monde et de ses évolutions possibles ? C’est à ces questions qu’Etopia a voulu esquisser un début de réponse à travers le 15e numéro de sa revue.

Économie politique, démocratie et l’Anthropocène

Économie politique, démocratie et l’Anthropocène

L’Anthropocène ou « l’Ère de l’homme » désigne le moment où l’humanité est devenue l’élément moteur des processus biophysiques à l’échelle géologique. L’humanité laisse désormais sa trace partout sur la planète, transformant les écosystèmes dans son sillage.

Vers une sécurité sociale pour l’alimentation durable ?

Vers une sécurité sociale pour l’alimentation durable ?

Notre système alimentaire industriel et globalisé est responsable d’impacts environnementaux et sociaux majeurs. Bien des alternatives locales et écologiques se multiplient, celles-ci demeurent aujourd’hui des niches. Afin de lutter contre les inégalités et démocratiser l’alimentation durable, l’idée d’une sécurité sociale alimentaire est développée par des activistes. Une proposition qui mérite une exploration depuis de multiples perspectives.

Remettre l’humain au coeur du concept de smart-city

Remettre l’humain au coeur du concept de smart-city

Cela fait plus d’une décennie que la moitié de la population mondiale vit en ville. Sachant que ce chiffre devrait atteindre entre 70% et 75% à l’horizon 2050, et que les zones urbaines produisent 80% des gaz à effet de serre mondiaux pour une surface utilisée de seulement 2% de la surface terrestre totale2, cette concentration croissante des individus en ville pousse les acteurs concernés à réorganiser celles-ci en préservant et en optimisant la gestion de leurs ressources.

Comment faire une place au reste du monde vivant ? Le silence assourdissant de la science économique standard

Comment faire une place au reste du monde vivant ? Le silence assourdissant de la science économique standard

Les concepts économiques traditionnels, marqués par un dualisme qui a forgé la pensée occidentale pendant des siècles et des millénaires, ne se montreraient-ils pas intrinsèquement inaptes à tenir compte de la nature organique ? Dans ce cas, quel type de réorientation de la théorie économique serait requis pour pouvoir penser que nous sommes vivants parmi une richesse innombrable d’autres vivants et ne pouvant subsister qu’en connexion avec eux ?

Share This