Crise Covid 19

La crise du COVID-19 frappe l’humanité et renverse soudainement tout les mécanismes sociaux et économiques sur lesquels la planète reposait. Sans pouvoir aujourd’hui établir ce de quoi demain sera fait, vous trouverez ici, à chaud, les premières analyses d’Etopia concernant cette crise et le monde qu’il s’agira de réinventer demain.

COVID-19: Olivier De Schutter : « Le rôle des politiques de créer des récits auxquels l’on puisse adhérer pour se projeter dans l’avenir et pour éviter d’être captif du court terme est très souvent sous estimé. Or, il est tout à fait décisif »

COVID-19: Olivier De Schutter : « Le rôle des politiques de créer des récits auxquels l’on puisse adhérer pour se projeter dans l’avenir et pour éviter d’être captif du court terme est très souvent sous estimé. Or, il est tout à fait décisif »

“La question reste ouverte de savoir si l’on va saisir l’opportunité de ces crises pour faire un examen de conscience et pour vraiment revoir le logiciel sur base duquel l’intégration européenne s’est développée jusqu’à présent”

COVID-19: Mauricio Toro : « Aujourd’hui, nous avons un système dans lequel tout dépend d’où tu nais, et c’est une preuve que le système a échoué en tant que tel. »

COVID-19: Mauricio Toro : « Aujourd’hui, nous avons un système dans lequel tout dépend d’où tu nais, et c’est une preuve que le système a échoué en tant que tel. »

“Pour autant que chaque habitant·e soit conscient·e du pouvoir qu’il ou elle a, en faisant de bonnes actions citoyennes, en respectant les normes, sans être en permanence menacé·e par la loi ou d’une amende, ou de sanction, on obtient un changement culturel de façon beaucoup plus sure et précise.”

COVID-19: Pascale Vielle: «Il s’agirait de concevoir la sécurité sociale dans une perspective écoféministe, comme un commun »

COVID-19: Pascale Vielle: «Il s’agirait de concevoir la sécurité sociale dans une perspective écoféministe, comme un commun »

Confectionner des masques, c’est « prendre soin ». Cette éthique est profondément ancrée dans l’approche écoféministe en général. Une éthique de la solidarité aussi, fondée ici sur la prise de conscience d’une commune condition, liée à la dévalorisation structurelle de savoir-faire « féminins », et alimentée par la constitution de réseaux de soutien et d’entraide.

Share This