Alors que 2015 fut une année difficile pour le Moyen-Orient, 2016 semble s’annoncer comme pire encore. L’exécution, par l’Arabie Saoudite, de 47 prisonniers, le 2 janvier, a déclenché une vague de condamnations dans le monde entier. Parmi ces exécutés, la mort du cheikh chiite Nimr al Nimr a amené l’Iran et l’Arabie Saoudite à la rupture totale de leurs relations. Pourquoi? Avec quelles conséquences? C’est sur cette actualité que revient Jonathan Piron, conseiller Etopia

http://www.rtbf.be/radio/player/lapremiere/journal?d=1&t=0800&r=

(sujet à partir de 42)

Share This