etopia
2008 : A chacun son engagement
 
 
 
Etopia > formations > rencontres des nouveaux mondes > Archives > 2008 : A chacun son engagement

<embed
src="/media/mediaplayer.swf"
width="360"
height="250"
allowfullscreen="false" flashvars="&file=http://www.etopia.be/media/20080315_rencontres.flv&height=250&width=360&autostart=true&volume=70&usefullscreen=false" />

Petit bilan de l’édition 2008

« A chacun son engagement. Aujourd’hui… que faire pour demain ? ». Tel était le thème de la 4e édition des Rencontres des Nouveaux Mondes qui se sont déroulées à Liège ces 14, 15 et 16 mars dernier. Fameux défi que celui de faire de l’engagement le thème de ces Rencontres après les deux dernières éditions de 2006 « La Belgique après le pétrole » et de 2007 « Après le fast food, un monde à réinventer » dont les sujets étaient nettement plus explicites.

120 participants – entre 18 et 35 ans - se sont retrouvés dans une ambiance studieuse par moments (la conférence de Patrick Viveret, les ateliers), conviviale en d’autres temps (les repas et les deux soirées organisées par ecoloj) et surtout émouvante lorsque tous les participants se sont retrouvés en fin de WE pour partager le fruit de leur réflexion.

Parce que les Rencontres des Nouveaux Mondes ne se vivent pas comme des formations où les participants viennent se nourrir passivement de témoignages ou d’analyses. Elles sont conçues comme des espaces de réflexions, d’échanges, de débats et de créativité, pour rêver d’un monde plus juste, plus vert et plus solidaire. Toute la méthodologie des Rencontres a reposé sur :

  • des « espaces projets » ou ateliers créatifs qui ont permis aux participants de trouver un lieu pour s’exprimer et donner corps à leurs envies citoyennes ;
  • des « passages de témoins » où les participants ont eu l’occasion d’entendre des témoins engagés, hommes et femmes qui ont fait de l’engagement le sens même de leur vie, que ce soit dans leur espace professionnel ou comme militants pour un monde plus juste, solidaire et créatif ;
  • des « ateliers clés de lecture » où des chercheurs, des analystes ou observateurs ont tenté d’interpréter des formes d’engagements, les lieux d’engagement qu’ils soient institutionnalisés ou informels, de comprendre la structuration de réseaux locaux (ex : groupement d’achats collectifs) et même internationaux (ex : le mouvement alter-mondialiste). S’engager pour quoi, s’engager comment, s’engager avec qui ? Finalement, quel sens donner à l’engagement ?

Le témoignage de Jean-Pascal van Ypersele, comme scientifique engagé, était certainement un des moments forts de ces Rencontres. Citant Rabelais, il terminait son témoignage par le célèbre « Science sans conscience n’est que ruine de l’âme », ce qui traduisait finalement bien le message transmis aux des participants, celui de donner du sens au métier de chercheur dans le souci d’assurer un avenir aux générations futures.

Mais finalement, ces Rencontres 2008, c’est terminé ? Et bien non. Disons qu’il est ressorti quelque chose de chaque « espace projet ». Ce petit quelque chose, ce sont des idées, des ébauches de projets, des envies d’engagement, … Certes ces idées ne sont peut-être toutes nouvelles, certaines d’entre elles s’évanouiront peut-être rapidement, d’autres auront besoin d’un petit coup de pouce pour qu’elles se concrétisent, … C’est pourquoi un Wiki a été lancé à l’occasion de la séance de clôture des Rencontres (www.wiki.etopia.be). Ce sera avant tout une Bourse aux idées et aux projets qui sera alimentée par les participants, les animateurs et chacun d’entre vous (mot de passe fourni sur demande). Finalement, ces Rencontres 2008 ne sont pas vraiment finies. Elles ne demandent qu’à fleurir !

Laurence Lambert, étopia

Programme de l’édition 2007

Prendre les devants, commencer aujourd’hui les Nouveaux Mondes de demain pour qu’ils ressemblent le plus possible à ce que nous, les jeunes, voulons en faire.
Rencontrer d’autres jeunes (et moins jeunes), les écouter parler de leurs itinéraires, de leurs réalisations concrètes dans les domaines culturels, sociaux, économiques et même politiques.
Relier ses envies citoyennes à celles des autres pour les rendre possibles. Commencer sans attendre à débattre, à proposer, à essayer. Choisir. Echouer parfois. Recommencer. S’acharner.
Et surtout, s’amuser à créer demain, ensemble !

2008 : l’engagement

La quatrième édition des Rencontres des Nouveaux Mondes aura lieu autour du thème crucial de l’engagement. Pourquoi l’engagement et pourquoi est-ce crucial ? Lire l’article.

Les RdNM 2008, à Liège proposent :

  • "Changer d’imaginaire politique ou Comment sortir du mur ?" : une Grande Conférence ouverte à tous (les jeunes comme les moins jeunes) de Patrick Viveret : philosophe français, engagé dans l’action civique. Vendredi 14 mars 2008 à 20h à Liège (Ecole d’Architecture St Luc) Lire l’article.
  • des « espaces-projets » où s’élaborent les envies de chaque groupe tout au long du WE, avec des spécialistes de l’animation. Plus d’infos.
  • des ateliers « passages de témoins » avec des témoignages d’hommes et de femmes qui ont fait de l’engagement dans les domaines les plus variés, le sens même de leur vie. Plus d’infos.
  • des ateliers « clés de lecture » qui permettent de comprendre l’évolution des domaines d’engagement, avec des sociologues, des philosophes, des scientifiques, etc. Plus d’infos.
  • des moments de fêtes et de rencontres
  • une séance de clôture au cours de laquelle les participants présenteront leurs projets devant un panel de personnalités.

Pour profiter de tous, la présence à l’ensemble du week-end est indispensable, dès le vendredi soir.

> Voir le programme détaillé

 
Articles de la rubrique :
2008 Les Rencontres des Nouveaux Mondes : le concept
Le thème : l’engagement
PROGRAMME
Grande Conférence de Patrick VIVERET : Changer d’imaginaire politique ou Comment sortir du mur ?
Thématiques de la rubrique : en construction