etopia
Bruxelles mobile et verte ? Réflexion sur la mobilité durable à partir d’une conception verte de la ville
 
 
Autres articles
Ville durable : écocapitale - participation - indicateurs
Quel avenir pour le Palais de Justice ?
Bruxelles mobile et verte ? Réflexion sur la mobilité durable à partir d’une conception verte de la ville
 
Derniers articles de cette rubrique
Automatisation de l’emploi : Perspectives et stratégies
Citoyens + ordinateurs = E-democratie ?
L’usage du Big data et la puissance inédite du ciblage dans la campagne américaine.
Sapiens : une histoire écologique de l’humanité
Les élections présidentielles en Iran : un scrutin aux enjeux multiples
Transparence, innovation et bien commun : le package 3 en 1 de l’open data
La transformation écologique de l’économie se précise !
rubrique
 
mots
publications - Notes, traductions…
La densité des villes
publications - Analyses
Bruxelles mobile et verte ? Réflexion sur la mobilité durable à partir d’une conception verte de la ville
Bruxelles et l’Europe
Quartiers durables : ordre, désordre, contrordre
Quartiers durables : Un concept soutenable ?
Bruxelles, capitale humaine et culturelle de l’Europe
Entre canicule et inondations : utiliser les crises pour approfondir la démocratie
publications - Analyses
Bruxelles mobile et verte ? Réflexion sur la mobilité durable à partir d’une conception verte de la ville
publications - Brochures
Changeons d’air, chassons les particules !
 
Partage
Réseaux sociaux
Forum
en construction
 
 
 
 
Un texte de Marie Nagy, chercheuse-associée à Etopia

Dans le plan IRIS qu’elles ont publié en 1998, les autorités de la Région bruxelloise se sont donné pour objectif de réduire la circulation automobile de 20% en 2010 par rapport à 1999. Or, entre 1990 et 2002, la circulation a encore augmenté de 16%, même si aujourd’hui, l’Etat de l’Environnement bruxellois indique que le trafic routier bruxellois « semble se stabiliser « . Il reste que 64% des déplacements domicile /travail vers ou dans la Région bruxelloise se font toujours en voiture et dans 90% des cas en tant que conducteur autosoliste . Pour les écologistes, réduire la circulation de 20% à Bruxelles est justifié non seulement par des raisons de santé publique, de protection de l’environnement mais aussi par le projet qu’ils développent pour leur ville.

Table des matières (document à télécharger ci-contre)

  • Résumé
  • Les enjeux
  • Mobilité et conception urbaine
  • Qu’est-ce qu’une ville compacte ?
  • Pour une gestion mixte de l’espace public
  • Quelques leçons internationales
  • La mixité, un enjeu social
  • Le stationnement, talon d’Achille de la mobilité bruxelloise

©©