etopia
Les mythes de l’industrie nucléaire allemande
Allemagne : le nucleaire, fausse piste très couteuse
 
 
Autres articles
Allemagne : le nucleaire, fausse piste très couteuse
 
Autres articles
Allemagne : le nucleaire, fausse piste très couteuse
 
agenda
Notes, traductions… Vous trouverez ici des republications d’articles essentiels à nos yeux, de textes provenant de la presse allemande ou anglo-saxone, peu accessibles à notre espace public et traduit en français par nos soins. Et des notes de lecture rédigées par les chercheurs-associés d’étopia.
Derniers articles de cette rubrique
Ecolo. La démocratie comme projet. De Benoît Lechat
La politique et le bonheur  ?
Désamorcer l’islam radical
La réinvention du monde
65 MESURES POUR L’ECONOMIE COLLABORATIVE
Pourquoi l’égalité est meilleure pour tous
Manifeste convivialiste
rubrique
 
mots
publications - Notes, traductions…
Le risque de prolifération
Stratégies pour un changement
L’économie de l’énergie nucléaire : mise à jour
Les mythes de l’énergie nucléaire
Allemagne : le nucleaire, fausse piste très couteuse
L’Europe aurait-elle à faire le choix cornélien entre nucléaire et énergies fossiles ?
Le nucléaire : vous êtes vraiment sûrs ? (traduction)
publications - Notes, traductions…
Pic de pétrole : le plateau sera atteint vers 2020, selon un responsable de l’AIE
Allemagne : le nucleaire, fausse piste très couteuse
Pétrole apocalypse : Résumé des principaux chapitres
publications - Analyses
Mondialisation et érosion du pouvoir d’achat
Comparaison des prix des sources d’électricité par rapport au nucléaire
La fin du pétrole : les principales questions
Energie-climat : pour en finir avec la schizophrénie
publications - Notes, traductions…
Pic de pétrole : le plateau sera atteint vers 2020, selon un responsable de l’AIE
Allemagne : le nucleaire, fausse piste très couteuse
La nature, combien ça coûte ? Pourquoi l’écologie n’est pas l’ennemie de l’économie
Un socialisme populaire et régional
publications - Revue Etopia 5
« Green Deal » : un nouveau chantier pour l’Europe
publications - Analyses
La fin de la croissance : changer les moteurs de développement
Accélérer le financement de la créativité verte
 
Partage
Réseaux sociaux
Forum
en construction
 
 
 
 
Traduction officieuse de “Atomkraft - ein teurer Irrweg -Die Mythen der Atomwirtschaft”, Ingrid Müller, Jürgen Schulz. Herausgeber : Bundesministerium für Umwelt, Naturschutz und Reaktorsicherheit (BMU), August 2008.
Source : www.bmu.de/atomenergie_sicherheit/d...

La question

L’Allemagne devrait-elle à nouveau miser sur l’énergie atomique ? L’industrie nucléaire essaie à nouveau de rallumer le débat sur l’énergie nucléaire en mettant l’accent sur l’augmentation des prix de l’électricité et de l’énergie, sur nos ambitions en matière de protection du climat, sur la dépendance de l’Allemagne par rapport au pétrole et aux livraisons de gaz.

Mais l’énergie atomique contribue-t-elle réellement à la protection du climat ?
Offre-t-elle une sécurité de l’approvisionnement en énergie ?
L’énergie atomique garantit-elle des prix peu élevés pour l’énergie ou l’électricité ?
Voici les réponses du Ministère fédéral de l’Environnement à ces questions.

Table des matières (document à télécharger ci-contre)

  • L’énergie atomique protège-t-elle le climat ?
  • L’énergie atomique est-elle une énergie propre ?
  • L’énergie nucléaire contribue-t-elle partout dans le monde à la protection du climat ?
  • Pourquoi a-t-on limité la durée de vie des centrales nucléaires allemandes ?
  • Que signifie une prolongation de durée de vie des centrales en termes de production de déchets ?
  • Peut-on prolonger la durée de vie des centrales les plus anciennes ?
  • Les centrales nucléaires sont-elles sûres ?
  • Que faire des déchets radioactifs ?
  • Les centrales nucléaires représentent-elles un danger pour la paix dans le monde ?
  • Assistons-nous aujourd’hui à une renaissance de l’énergie nucléaire ?
  • Les prix de l’essence et des combustibles baissent-ils grâce à l’énergie atomique ?
  • Le prix de l’électricité va-t-il baisser si l’on prolonge la durée de vie des centrales ?
  • Les groupes énergétiques ne pourraient-ils pas investir dans des énergies renouvelables les profits générés par la prolongation des centrales nucléaires ?
  • Quels seront les effets d’une prolongation de la durée de vie des centrales sur le marché de l’énergie ?
  • Comment peut-on stabiliser les coûts énergétiques ?
  • La prolongation de durée de vie des centrales va-t-elle faciliter le passage à des énergies renouvelables ?
  • Quel sera le mix énergétique de l’avenir ?
  • L’énergie nucléaire nous rend-elle indépendants d’importations d’énergie ?
  • L’énergie nucléaire est-elle économique ?
  • Les centrales nucléaires garantissent-elles des emplois ?

Conclusion

Nous maintenons la décision de sortie du nucléaire. Il n’y aucune raison de remettre en question la sortie du nucléaire convenue avec le secteur de l’électricité : elle reste à l’ordre du jour. Elle représente le droit en vigueur auquel adhère l’accord de coalition du gouvernement fédéral. Cette sortie du nucléaire offre au secteur de l’électricité une longue période pour assurer sa planification. D’autres secteurs ne peuvent que rêver de telles conditions. L’avenir, ce n’est pas de redonner vie à une technique risquée et coûteuse du milieu du siècle dernier. Ce n’est pas non plus de produire plus de déchets hautement radioactifs qui vont irradier pendant des millions d’années et pour lesquels nous n’avons toujours pas de lieu de stockage définitif sûr.

Et l’avenir, ce n’est pas non plus augmenter le risque de dissémination de matériaux nucléaires à usage potentiellement militaire et mettre ainsi en péril la paix dans le monde. L’avenir réside bien plus dans une industrie énergétique durable basée sur l’efficacité mais toujours davantage sur les énergies renouvelables. C’est aussi important pour réduire notre dépendance par rapport aux importations d’énergie et pour rester concurrentiel à l’avenir. L’énergie nucléaire par contre ne répond pas aux défis énergétiques et climatiques de notre temps.


©©