etopia
Note de lecture
Le monde selon Monsanto
 
 
Alain Tihon

Consultant Information & Knowledge Mgt

Autres articles
CAPITALISME, CONSOMMATION, INFORMATION, UNE COMBINAISON FATALE ?
Le monde selon Monsanto
Information, néo-libéralisme et aliénation
 
agenda
Notes, traductions…

Vous trouverez ici des republications d’articles essentiels à nos yeux, de textes provenant de la presse allemande ou anglo-saxone, peu accessibles à notre espace public et traduit en français par nos soins. Et des notes de lecture rédigées par les chercheurs-associés d’étopia.

Derniers articles de cette rubrique
Ecolo. La démocratie comme projet. De Benoît Lechat
La politique et le bonheur  ?
Désamorcer l’islam radical
La réinvention du monde
65 MESURES POUR L’ECONOMIE COLLABORATIVE
Pourquoi l’égalité est meilleure pour tous
Manifeste convivialiste
rubrique
 
mots
publications - Notes, traductions…
Le monde selon Monsanto
publications - Analyses
Un monde sans pesticide
La planète, menacée par la famine ?
Entre canicule et inondations : utiliser les crises pour approfondir la démocratie
publications - Notes, traductions…
Le monde selon Monsanto
publications - Analyses
La crise alimentaire mondiale
Les pénuries alimentaires graves sont là... comment y remédier ?
Sécurité alimentaire et produits fermiers : quelles normes pour quels risques ?
formations - Les conférences
Nourrir l’humanité sans détruire la Planète
L’agroécologie, un cadre pour la transition de nos systèmes alimentaires.
débats - conférences
LA LOI DES SEMENCES
publications - Notes, traductions…
Le monde selon Monsanto
publications - Analyses
Le compte-à-rebours pour sauver REACH a démarré
publications - Notes, traductions…
Sauvons les OGM
Le monde selon Monsanto
publications - Livres
Gènes, pouvoirs et profits
publications - Varia
Gouverner l’innovation à l’heure des OGM
débats - colloques
La terre promise des cultures transgéniques
débats - relai d’événements
Burning Ice #7
Tous Cobayes ?
 
Partage
Réseaux sociaux
Forum
en construction
 
 
 
 

Note de lecture de l’ouvrage "Le monde selon Monsanto, De la dioxine aux OGM, une multinationale qui vous veut du bien", de Marie-Monique Robin, La Découverte, Arte Editions, 2008.

Un texte d’Alain Tihon, chercheur-associé à Etopia.

« Aujourd’hui, alors qu’un vrai débat scientifique, économique et de société agite la France et l’Europe sur les conséquences sanitaires et environnementales des OGM ainsi que sur leurs prolongements sur la condition paysanne et le brevetage du vivant, le livre de Marie-Monique Robin tombe à pic. Il doit être considéré comme un travail de salubrité publique et lu à ce titre », écrit Nicolas Hulot pour conclure la préface de l’ouvrage. De fait, il s’agit d’un livre capital si on veut s’informer et comprendre l’ enjeu des OGM.

L’enquête de Marie-Monique Robin s’appuie sur une masse de documents, y compris ceux qui proviennent de Monsanto. Le récit est vivant, fourmille d’exemples, de cas concrets, d’interviews des différents acteurs. Il nous balade dans le monde entier. L’auteure maîtrise l’art de mettre Monsanto face à ses contradictions en opposant sans cesse à la réalité des faits l’image que la firme veut donner d’elle-même.

Le livre est divisé en trois parties. La première, intitulée « Un des plus grand pollueurs de l’histoire industrielle », montre que Monsanto a dissimulé l’extrême toxicité de produits qui ont fait sa fortune pendant des décennies et leurs conséquences sur la santé et l’environnement. D’abord viennent les PCB utilisés durant de longues années, notamment comme liquides réfrigérants dans les transformateurs électriques et les appareils hydrauliques. Ils sont désormais interdits mais comme ils ont été abondamment utilisés, ils ont eu le temps d’empoisonner notre environnement et il faut s’en défaire, ce qui n’est pas simple. Monsanto en connaissait bien les dangers mais les a masqués derrière des études et des rapports falsifiés. Mise en face de l’évidence, la société a toujours refusé d’en assumer la responsabilité.

  • Pour lire la suite de ce texte, téléchargez le document pdf ci-contre.

©©