etopia
Note de lecture
La nature, combien ça coûte ? Pourquoi l’écologie n’est pas l’ennemie de l’économie
 
 
Autres articles
La nature, combien ça coûte ? Pourquoi l’écologie n’est pas l’ennemie de l’économie
Football : divertissement de masse ou véritable outil de cohésion sociale ?
Jeudi 8 mai, baradéba : Quels sont les enjeux politiques et environnementaux de la mobilité à Bruxelles ?
Jeudi 10 avril à 20h, Baradéba : Pologne, Royaume-Uni, Turquie : intégration ou désintégration européenne ?
Jeudi 13 mars à 20h, Baradéba : Le droit de propriété apporte-t-il plus ou moins de justice ?
Jeudi 14 février, 20h00, Baradéba : La véritable égalité est-elle souhaitable ?
Jeudi 10 janvier à 20h, Baradéba : Comment réduire la pauvreté dans les pays en développement ?
rubrique
 
agenda
Notes, traductions…

Vous trouverez ici des republications d’articles essentiels à nos yeux, de textes provenant de la presse allemande ou anglo-saxone, peu accessibles à notre espace public et traduit en français par nos soins. Et des notes de lecture rédigées par les chercheurs-associés d’étopia.

Derniers articles de cette rubrique
Ecolo. La démocratie comme projet. De Benoît Lechat
La politique et le bonheur  ?
Désamorcer l’islam radical
La réinvention du monde
65 MESURES POUR L’ECONOMIE COLLABORATIVE
Pourquoi l’égalité est meilleure pour tous
Manifeste convivialiste
rubrique
 
mots
publications - Notes, traductions…
Vivement 2050 !
La nature, combien ça coûte ? Pourquoi l’écologie n’est pas l’ennemie de l’économie
L’avenir du capitalisme
Introduction au biomimétisme, "l’innovation inspirée par la nature"
Natural Capitalism ou Comment gérer le capital naturel ?
Considérations environnementales dans les marchés publics
publications - Revue Etopia 5
MANIFESTO ! A Green New Deal for Europe
publications - Notes, traductions…
La nature, combien ça coûte ? Pourquoi l’écologie n’est pas l’ennemie de l’économie
publications - Analyses
Ordre de grandeur macroéconomique
publications - Notes, traductions…
Pic de pétrole : le plateau sera atteint vers 2020, selon un responsable de l’AIE
Allemagne : le nucleaire, fausse piste très couteuse
La nature, combien ça coûte ? Pourquoi l’écologie n’est pas l’ennemie de l’économie
Un socialisme populaire et régional
publications - Revue Etopia 5
« Green Deal » : un nouveau chantier pour l’Europe
publications - Analyses
La fin de la croissance : changer les moteurs de développement
Accélérer le financement de la créativité verte
 
Partage
Réseaux sociaux
Forum
en construction
 
 
 
 

Note de lecture de l’ouvrage "Pourquoi l’écologie n’est pas l’ennemie de l’économie"
de Frédéric Denhez, paru chez Delachaux et Niestlé, 2007.

Un texte de Viviane Laroy, chercheuse-associée à Etopia.

Préambule

L’auteur tente déjà dans son titre, si pas de réconcilier, de rassembler les disciplines qui semblent être séparées depuis le 19ième siècle, à savoir la science de la nature, de la vie et l’économie : « Le présent est un gaspi, l’avenir nous ruinera ! A moins qu’économistes et écologistes acceptent d’oublier leurs dogmes particuliers pour trouver le moyen commun de donner à la nature un prix compréhensible et acceptable pour tous les agents économiques que nous sommes . » L’ambivalence de son approche est tout de suite visible puisque la nature est ici prise en considération par rapport à son coût, en d’autres termes, ce sont les critères économiques qui servent ici à évaluer la nature. Il n’est donc pas question ici d’un équilibre entre deux disciplines. La seule alternative proposée est celle de l’Etat, comme agent régulateur. Mais est-ce bien cela rassembler en une seule pratique les valeurs économiques et les valeurs liées au cycle naturel de la vie et de la nature ? Autant nous comprenons comment il est possible d’appliquer les premières aux secondes, autant, les secondes sont tout à fait inexistantes au sein d’un système politique spécifique et autonome.

L’auteur tord le cou à l’idée selon laquelle « avant c’était mieux » pour ensuite nous faire l’historique des penseurs économico-philosophiques jusqu’à présenter un état de la situation actuelle.

Table des matières (document à télécharger ci-contre)

Préambule
 
1. Avant le capitalisme : les techniques d’agriculture
 
2. Théorisations économico-philosophiques
2.a. La Physiocratie
2.b. Les Classiques
2.c. Les Néo-classiques
2.d. Les Bio-économistes
 
3. Le prix de la nature
3.a. La nature en bourse
3.b. Les services de la nature
3.c. La nature, propriété privée
3.c.1. Propriété privée de la population locale
3.c.2. « Compensation pour servitudes de conservation »
3.c.3. L’agroforesterie
3.c.4. Conclusions
3.d. Internalisations : droit de polluer ou taxation
3.d.1. Droit de polluer
3.d.2. Taxation et réglementation
3.d.3 Conclusions
 
4. Conclusions générales

©©