etopia
Proposition de manifeste pour les années 2007-2009
Pour un nouvel âge de l’écologie politique (version intégrale)
 
 
Benoît Lechat †

Né à Eupen en 1960, Benoît Lechat a été au Groupement des Jeunes Protecteurs de la Nature (GJPN) à la fin des années ’70 avant de faire des études de philosophie et de journalisme. Après avoir couvert l’actualité sociale à l’Agence Belga pendant les années ’90 et notamment les mouvements des enseignants et des étudiants, il a rejoint l’équipe d’Isabelle Durant au Ministère fédéral de la Mobilité et ensuite Etopia en 2004. Il publie régulièrement dans la Revue Nouvelle des articles consacrés à la politique et aux médias belges.

Il est responsable des publications chez Etopia, membre du Conseil scientifique de la Fondation de l’Ecologie Politique et rédacteur en chef du Green European Journal

Benoît est décédé le 8 janvier 2015

Autres articles
Le climat pour le changement
Ecolo, la démocratie comme projet
Ecolo, la démocratie comme projet - Partie 2
Ecolo, la démocratie comme projet - Partie 1
Quelles archives pour quelle galaxie verte ?
Avons-nous besoin d’un républicanisme vert ?
Cet été dans le Green European Journal
rubrique
 
Derniers articles de cette rubrique
Demain, la robotisation heureuse ?
L’Iran en transition
5 ans après : des Révolutions Arabes à Daesh ?
Ecologie industrielle en Wallonie
Qui sont ces Belges partis combattre en Syrie ?
Ecolo, la démocratie comme projet - Partie 2
Ecolo, la démocratie comme projet - Partie 1
rubrique
 
mots
publications - Notes, traductions…
L’écologie revient
Réchauffement climatique : les assureurs tirent la sonnette d’alarme (traduction)
publications - Analyses
La seule grève à lever : celle de la transition
L’accord de Paris et les acteurs mondiaux
Le post-Paris des climato-sceptiques
Que penser de l’accord de Paris ?
Quel futur pour le pétrole face au réchauffement climatique ?
publications - Notes, traductions…
Le nouvel esprit de la démocratie
Note de lecture : l’hiver de la démocratie ou le nouveau régime, de Guy Hermet
Exceptionnel : débat Conh-Bendit - Castoriadis à LLN en 1980 (retranscription)
L’avenir du capitalisme
Pour un nouvel imaginaire politique
publications - Analyses
Quand de vrais citoyens balaient une fausse démocratie
Referendum sur l’indépendance de l’Écosse
publications - Notes, traductions…
Ecolo. La démocratie comme projet. De Benoît Lechat
publications - Livres
Ecolo, la démocratie comme projet
Générations vertes
Le green deal
publications - Analyses
L’écologie politique, alternative à l’écologie canada dry : Huit bonnes raisons pour des partis écologistes forts
Petite chronologie d’ECOLO
Le récit de la participation au pouvoir 1999-2003
publications - Notes, traductions…
La réinvention du monde
Manifeste convivialiste
Sortons du mur ! Pour un nouvel imaginaire politique
Le sens du progrès, de P.-A. TAGUIEFF
L’avenir du capitalisme
Paradoxes verts : diagnostic et orientation en terrain difficile
L’écologie revient
publications - Notes, traductions…
Exceptionnel : débat Conh-Bendit - Castoriadis à LLN en 1980 (retranscription)
Le sens du progrès, de P.-A. TAGUIEFF
publications - Analyses
Accélérer le financement de la créativité verte
This is not America
L’eau, question sociale du XXIème siècle
Le modèle socio-économique européen
2007, l’année ou l’humanité a atteint les limites de l’écosystème Terre ?
publications - Notes, traductions…
Note de lecture : "Qu’est ce que le Progrès ? Les chiffres montrent que ce devrait être la vraie question des négociations de Bali"
Le sens du progrès, de P.-A. TAGUIEFF
publications - Analyses
Le changement vers la durabilité : oeuvre des individus ou des collectifs ?
Le développement soutenable : histoire et défis (A. Lipietz)
publications - Etudes
Pour un nouvel âge de l’écologie politique (version intégrale)
 
Partage
Réseaux sociaux
Forum
en construction
 
 
 
 

Le choc pétrolier de 2006 et l’urgence climatique enfin reconnue nous ramènent à l’origine de l’écologie politique, dans les années ‘70. Entre les deux moments historiques, il y a plus qu’une analogie, il y a une incitation à retourner aux fondements d’un nouveau courant politique. Non pour les répéter pieusement (c’est la définition du fondamentalisme), mais pour en reprendre les référents de manière critique et adaptée aux défis contemporains.
Invitation est donc ici lancée aux écologistes et à tous ceux qui sont intéressés par leurs combats à débattre de l’opportunité d’appuyer leur engagement sur une reprise critique de quelques idées fondatrices de l’écologie politique, et notamment sur ce qu’on a appelé la promotion de la sphère autonome. Plus prosaïquement, il s’agit également de tenter d’ouvrir de nouvelles perspectives au débat pré-électoral belge en effectuant des liens entre les enjeux institutionnels et écologiques.
La thèse avancée est que les écologistes peuvent apporter une contribution décisive à la résolution des défis de l’heure. Non seulement parce que l’urgence climatique commence enfin à être reconnue. Mais également parce que ce qui fait la spécificité de l’écologie politique depuis sa genèse dans la seconde moitié du XXème siècle peut nous aider à comprendre et appliquer le « nouveau réalisme » qu’impose cette urgence.

Table des matières

Introduction
1 Trente ans de réflexion
2 Une accélération de la prise de conscience
3 La lutte contre les changements et les... détournements climatiques
4 La fonction cachée du débat sur le nucléaire
5 Changer de mode de vie : le choix du progrès
6 Après trente ans de réflexion, trente ans de changement ?
7 L’enjeu politique du rapport à l’avenir
8 Un nouveau réalisme, ça veut dire quoi ?
9 Un défi pour les démocraties européennes : passer des easy politics aux hard politics
10 Le retour de l’écologie politique
11 L’écologie, la gauche et les deux redistributions
12 Les critères d’une économie de marché écologiquement et socialement régulée
13 Les écologistes et l’avenir de la Belgique
14 Les écologistes et l’avenir de la Wallonie et de Bruxelles
15 Une quintuple modernisation
16 Relancer une démocratie tronquée
17 Conclusion provisoire


©©