etopia
Actes du forum "La carte Hypermobil"
 
 
Autres articles
Des belges ont commencé à sauver la planète
Actes du forum "La carte Hypermobil"
 
Derniers articles de cette rubrique
La transformation écologique de l’économie se précise !
2016 : le début de la fin du néo-libéralisme ?
« Laudato si’ » : le Vatican est-il devenu anti-capitaliste ?
Le triangle infernal des finances publiques
Communs : aux actes, citoyens !
36 ans d’histoire électorale et politique
Agriculture urbaine : utopie par-delà ville et campagne ?
rubrique
 
mots
publications - Analyses
Actes du forum "La carte Hypermobil"
L’avenir prend le train : un projet à 15 ans pour le rail
Choisir une nouvelle mobilité : le bilan
publications - Hors série mai 2011
Un avenir durable pour les transports
débats - colloques
REB, Le réseau express bruxellois
Avenir des transports
débats - relai d’événements
Moving Minds Après la voiture
publications - Analyses
Actes du forum "La carte Hypermobil"
 
Partage
Réseaux sociaux
Forum
en construction
 
 
 
 

Une carte unique pour se déplacer, une alternative à la voiture de société.
Cette page contient les actes du forum "La carte Hypermobil" organisé par Etopia en juillet 2006.

La mobilité est devenue un des enjeux majeurs de la vie collective et quotidienne car elle est un moyen indispensable au bon fonctionnement de la société. Pourtant, avec un parc automobile en constante progression, il y a fort à parier que nos villes et notre réseau routier seront proches de l’asphyxie d’ici quelques années.

Pour y remédier, nous avons présenté le 10 février 2006 la carte Hypermobil, une idée nouvelle pour donner aux Belges le goût d’une mobilité douce et respectueuse de l’environnement.

Cette carte à puce permet à son détenteur de voyager sur l’ensemble des réseaux de transport, de faire usage du taxi, du Thalys, du carsharing et d’acheter ou louer un vélo.

Forts de l’enthousiasme et de l’intérêt exprimés à l’issue de la présentation de la carte Hypermobil, nous avons rencontré pendant quatre mois des personnes-clés issues des mondes public, associatif et privé. Ces rencontres ont débouché sur l’organisation d’un Forum le 6 juillet 2006 rassemblant ainsi des sociétés de transports, le monde des entreprises, les syndicats et le secteur associatif.
Ce Forum a permis de traiter les enjeux en matière de mobilité, de mettre à jour le point de vue des sociétés de transport public par rapport à notre proposition et d’étudier la faisabilité technique d’une carte unique permettant de voyager sur l’ensemble des transports publics.

D’une grande richesse, les questions et les réflexions exprimées à l’occasion du débat nous ont amené à approfondir cette réflexion.

Un évènement d’une telle envergure ne se réalise pas seul. A ce titre, nous aimerions remercier les différents intervenants ainsi que l’ensemble des participants pour leur présence et leurs réflexions en matière de mobilité.
La présente publication synthétise sous forme de comptes rendus les différentes interventions. De ce fait, ce résumé ne comporte pas toute la richesse et la pertinence des débats du forum. Toutefois, nous espérons que sa lecture vous en livrera le meilleur aperçu possible. Pour en savoir plus sur la proposition Hypermobil et son évolution, vous êtes également invités à consulter le site web HYPERMOBIL (www.hypermobil.be). Vous pourrez notamment y obtenir les présentations PowerPoint des intervenants.
Bonne lecture !

Isabelle Durant, sénatrice et Co-présidente d’ Ecolo
Christos Doulkeridis, Président du Parlement francophone bruxellois
Christophe Derenne, directeur d’Etopia

Table des matières

1. Présentation de la proposition
1.1. Les défis en matière de mobilité, Isabelle Durant, Ecolo
1.2. La carte HYPERMOBIL, Christos Doulkeridis, Ecolo
 
2. Le point de vue des acteurs et des opérateurs
2.1. Catherine Maheux, FEB
2.2. Michel Jadot, SNCB
2.3. Kris Lauwers, STIB
2.4. Jean-Marc Vandenbroecke, TEC
 
3. La réalisation technique
3.1. Marc Degembes, Gisecke & Devrient
3.2. Philippe Andrianne, Ligue des Familles
 
4. Débats et conclusions
4.1. Questions de la salle
4.2. Réponses et conclusions des intervenants

©©