etopia
La planète, menacée par la famine ?
 
 
Autres articles
Sapiens : une histoire écologique de l’humanité
La très nécessaire redéfinition de la notion de « Progrès »
La nébuleuse post-matérialiste et la question du bonheur
Manifeste d’économistes atterrés
Polémiques et relations homme/nature autour du blockbuster « Avatar »
La galaxie des contestataires de la monnaie conventionnelle
Au-delà du replâtrage actuel, un nouveau système économique mondial
rubrique
 
Derniers articles de cette rubrique
Quatre clés pour entrer dans la danse
Constitutionnaliser les communs
Des traces du nouveau management public dans le secteur de la culture ?
Simplifier, c’est démocratiser
Les forêts en Afrique centrale, un mode de gestion pacifié ?
Intelligence artificielle forte : Enjeux, espoirs et risques
Le retour des mines en Europe, une réalité ?
rubrique
 
mots
publications - Livres
Gènes, pouvoirs et profits
publications - Analyses
L’alimentation pendant la 2e Guerre mondiale
Mondialisation et érosion du pouvoir d’achat
La planète, menacée par la famine ?
débats - colloque
Pouvoir, la politique et le chocolat
Panel "Semences et système alimentaire"
débats - conférences
Nourrir l’Europe en temps de crise
publications - Analyses
Mieux gérer l’eau, la présence de la nature et sa richesse lors de projets d’urbanisation
L’eau, question sociale du XXIème siècle
La planète, menacée par la famine ?
débats - colloque
Plus de nature et moins d’inondation lors d’urbanisation
Peut-on confier la gestion du secteur de l’eau aux entreprises privées ?
relais locaux - Etopia Bruxelles
"Dans le plus simple appareil" pour L’EAU bien commun
publications - Analyses
La planète, menacée par la famine ?
relais locaux - Etopia Bruxelles
L’économie végétarienne
publications - Analyses
La planète, menacée par la famine ?
Jusqu’où soutenir les biocarburants ?
publications - Notes, traductions…
Le monde selon Monsanto
publications - Analyses
Un monde sans pesticide
La planète, menacée par la famine ?
Entre canicule et inondations : utiliser les crises pour approfondir la démocratie
 
Partage
Réseaux sociaux
Forum
en construction
 
 
 
 

On sait qu’à côté d’autres conséquences néfastes, le changement climatique
induira une diminution de la productivité agricole. Ce problème est
difficilement quantifiable et n’attire donc guère l’attention. Et pourtant, ses
conséquences vont entrer en synergie avec deux autres évolutions : le manque
d’eau et la croissance des cultures énergétiques. Ces trois évolutions conjuguées
vont très probablement induire un manque de nourriture qui risque fort de
provoquer des famines dans d’immenses zones de la Planète...

Contrairement à ce qu’on croit souvent, les rendements agricoles ne progressent
plus guère et ils ont plutôt tendance à plafonner. Après avoir triplé de 1950 à 1996,
la production de céréales n’augmente plus. Au cours des six dernières années, les
récoltes ont, à cinq reprises, été inférieures à la consommation. Le manque a été de
16 millions de tonnes en 2000, de 27 millions en 2001, de 93 millions en 2002 et de
105 millions en 2003 (soit 5% de la consommation céréalière mondiale). Pendant 4
ans, on a donc puisé dans les réserves céréalières, ce qui explique pourquoi elles
ont atteint leur niveau le plus bas depuis 1972. Si, dans les années qui viennent, les
agriculteurs de l’ensemble de la planète ne comblent pas ce manque de près de 100
millions de tonnes par an, il n’y aura tout simplement plus assez de céréales pour
répondre à la demande. La centaine de pays importateurs de céréales se livreront
donc une forte concurrence, ce qui devrait entraîner la montée en flèche des prix.

Malgré le ralentissement de la croissance démographique, la population mondiale
continue à augmenter de 70 millions d’individus par an. Il en résulte que la
production par personne a baissé de près de 10% par rapport à son maximum
historique. Bref, dans le domaine alimentaire comme dans celui de l’énergie, nous
sortons de l’ère de l’abondance (relative et pas pour tous !) pour entrer dans celle
de la rareté.

Table des matières

  1. Aujourd’hui déjà, la sous-alimentation
  2. De lourdes menaces se profilent
  3. L’impact inévitable du changement climatique
  4. Plus inquiétant et immédiat : la pénurie d’eau d’irrigation
  5. La rareté relative de l’eau
  6. Devenir végétariens ?
  7. Les biocarburants, une fausse bonne idée ?
  8. Quelle économie mondiale demain ?
Pour lire la suite de l’article, téléchargez le document joint.

©©