etopia
Mercredi 8 novembre
Colloque Empreinte écologique : Nous n’avons qu’une seule planète. Epargnons-la !
 
agendaNovembre 2006
 
 
 
 
 
Autres articles
Sagesse ancestrale pour société d’aujourdhui ?
Pouvoir, la politique et le chocolat
La première #NuitDebout de Bruxelles
Migrant, toi-même !
ECOLAB - Climat
Comment réconcilier logement, cadre de vie et agriculture ?
Une colocation conviviale et juridiquement sûre ?
rubrique
 
agenda
colloque Les forums sont des activités publiques, ouvertes à la confrontation des idées, des analyses, des solutions des uns et des autres.
Derniers articles de cette rubrique
Territoires Zéro Chômeur
The Commons
Ecole d’été de l’Agriculture Urbaine et Alimentation Durable
1er Forum "Economie du futur" en BW
Pouvoir, la politique et le chocolat
Pologne : Quo vadis ?
ECOLAB - Climat
rubrique
 
mots
 
Partage
Réseaux sociaux
Forum
en construction
 
 
 
 
Date : mercredi 8 novembre 2006
Lieu : Parlement bruxellois, Avenue du Lombard, 69, 1000 Bruxelles Organisation : Etopia et Groupe Ecolo au Parlement bruxellois.

L’empreinte écologique : c’est quoi ?

Une estimation de la surface nécessaire à un individu, un groupe d’individus, une région, un pays pour produire ce qu’il(s) consomme(nt) et absorber ce qu’il(s) rejette(nt).
Elle s’exprime en unité de surface : l’hectare, la planète. Ainsi chaque habitant de la planète terre dispose-t-il de 1,8 hectare pour sa consommation personnelle. Or en moyenne, nous consommons chacun 2,2 hectares. En réalité, cette moyenne reflète fort mal d’énormes disparités : un américain consomme 9,5 hectares tandis qu’un bengali consomme 0,6 hectare seulement. Le Belge quant à lui consomme 4,9 hectares. Et le Bruxellois ?

En fait, si tout le monde consommait comme nous (les belges), il faudrait presque 3 planètes pour satisfaire tous les besoins (4,9/1,8 = 2,7). II y a donc urgence. Nous devons impérativement adapter notre mode de vie de manière à ne consommer qu’une seule planète. L’empreinte écologique, qui est une nouvelle méthode de mesure de l’incidence de notre activité sur l’environnement, peut devenir un véritable outil d’aide à la décision, tant pour les individus, pour les acteurs socio-économiques que pour les gouvernements.

A l’avenir, il faudra que nous nous fixions des objectifs, non plus seulement en termes de croissance du PIB, mais aussi en termes de nombre de planètes consommées si nous ne voulons pas hypothéquer notre avenir et celui de nos enfants.

Yaron Pesztat, Chef de groupe ECOLO au Parlement bruxellois

Programme de la journée

Matinée : Empreinte écologique : un concept d’avenir
09H Accueil
09H15 Introduction
par Yaron Pesztat _Chef de groupe ECOLO au Parlement bruxellois
09H30 L’empreinte écologique, un nouvel indicateur pour mesurer le développement durable de notre Région
par Geoffroy De Schutter _WWF-Belgium, Head of Unit, Sustainable Development Awareness Unit
10H15 Présentation du calcul de l’empreinte écologique du Royaume-Uni
par Stuart Bond _Sustainable Development Officer, WWF-UK
10H45 Pause café
11H15 Présentation de réalisations concrètes avec des entreprises et des collectivités locales en France
par Thanh Nghiem _Présidente et Fondatrice de l’Institut Angenius
12H L’empreinte écologique, outil d’aide à la décision politique
par Hadelin de Beer de Laer, Président du Service public fédéral de programmation - Développement durable.
12H45 Light Footprint Lunch
dans la Salle des glaces du Parlement bruxellois

Après-midi : Empriente écologique : mise en oeuvre en Région bruxelloise
14H L’après-midi sera consacrée à une réflexion secteur par secteur à partir de l’expérience concrète d’un témoin privilégié.

  • SECTEUR PUBLIC
    ANIMATEUR Alain Daems _Député bruxellois
    INTERVENANT Annemie Vermeylen _Echevine de l’Environnement, de la Propreté Publique, de l’Energie et du Logement à Watermael-Boisfort
  • SECTEUR PRIVÉ
    ANIMATEUR Christos Doulkeridis _Député bruxellois et Président du PFB
    INTERVENANT Georges Braive _Site facility manager chez SOLVAY SA à Bruxelles
  • PARTICULIERS
    ANIMATEUR Dominique Braeckman _Députée bruxelloise
    INTERVENANT un participant au « Défi Energie pour Bruxelles »
  • 15H30 Pause café
  • 16H Conclusions
    par Evelyne Huytebroeck _Ministre du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale, chargée de l’Environnement, de l’Energie, de la Politique de l’Eau, des Espaces verts, de la Conservation de la Nature et des Primes à la Rénovation urbaine.

Présentation des intervenants

Geoffroy De Schutter
est biologiste et responsable des campagnes en relation avec L’Empreinte Ecologique au sein WWF-Belgique. Le WWF est partenaire du réseau « Global Footprint Network », réseau qui coordonne la recherche et développe des standards méthodologiques pour le calcul de l’empreinte écologique.

Stuart Bond
Sustainable Development Officer, WWF - UK. Il a participé au projet « Ecological budget UK » qui est un programme de calcul de l’empreinte écologique du Royaume uni qui a pour objectif de récolter et fournir des informations sur les flux des ressources de l’économie britannique

Thanh Nghiem
est Présidente et Fondatrice de l’Institut Angenius. L’Institut Angenius est un organisme de recherche appliquée constitué de chercheurs, de dirigeants d’entreprises et d’organisations, de scientifiques et d’experts. L’institut travaille avec des entreprises et des collectivités territoriales en France.

Hadelin de Beer de Laer
Président du Service public fédéral de programmation Développement durable. Le SPF Développement Durable est un nouveau service fédéral qui vise trois objectifs : la préparation, la coordination et l’exécution de la politique en matière de développement durable.

Annemie Vermeylen
Echevine de l’Environnement, de la Propreté Publique, de l’Energie et du Logement à Watermael-Boisfort. Elle est à l’initiative du plan de gestion énergétique global de la commune de Watermael-Boisfort. Ce plan a pour objectif de diminuer la consommation d’énergie de 30% des bâtiments publics, sans perte de confort.

Georges Braive
Site facility manager chez Solvay SA à Bruxelles. Il est responsable, au sein de son entreprise, du processus d’eco-labelisation depuis 1995. Solvay bénéficie aujourd’hui de l’eco-label « deux étoiles » de l’IBGE.

Evelyne Huytebroeck
Ministre du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale, chargée de l’Environnement, de l’Energie, de la Politique de l’Eau, des Espaces verts, de la Conservation de la Nature et des Primes à la Rénovation urbaine.


©©