etopia
Carte HYPERMOBIL : une carte unique pour se déplacer, une alternative à la voiture de société
 
 
Christophe Derenne

Economiste, il a passé de nombreuses années dans l’animation politique - les “cours méta”, les “cafés politiques”, les “agoras & assises de l’enseignement” et surtout les “états généraux de l’écologie politique” - puis dans le conseil politique pour Ecolo.

En 2004, à la demande d’Ecolo, il a fondé « Etopia, centre d’animation et de recherche en écologie politique », dont il est le directeur. Il a dirigé plusieurs ouvrages avant de lancer la revue Etopia. Belgo-suisse et père d’un petit Léo, il habite Bruxelles après avoir passé sa jeunesse à Charleroi, en Wallonie. Il est également co-fondateur et vice-président de Karikol, le Convivium Slow Food de Bruxelles

Mes combats principaux :

  • la participation citoyenne comme remède à la désaffection vis-à-vis du politique. La politique est une des plus extraordinaires manières de participer à la société. C’est la liberté que l’on exerce ensemble. Plus il y a de personnes qui y prendront du plaisir, plus nos institutions pourront s’ouvrir et se remettre en question.
  • le développement durable, méthode concrète pour changer le monde, appel à la responsabilité de chacun, alternative au profit comme critère généralisé. Loin des versions light de certains, il signifie réguler l’économie de marché et stimuler l’entreprenariat d’un nouveau type, guidé par des objectifs sociaux, éthiques et environnementaux consistants. Orienter l’avenir cela veut dire faire du développement durable le critère central de l’ensemble des politiques publiques.

Pour la petite histoire : comment suis-je arrivé chez Ecolo ?

Une famille engagée de longue date dans l’écologie au quotidien, une action dans les mouvements étudiants (président de l’Assemblée générale des étudiants de Louvain en 1991) au moment où Ecolo émergeait comme une alternative politique forte, un idéal de démocratie participative qui rencontrait un mouvement politique dont c’était une racine : j’ai commencé à y militer en 1992.

Dans la droite ligne de mes premières militances, j’ai ensuite fait le choix de devenir en 1996 un « permanent d’animation politique » à Ecolo. Depuis les états généraux de l’écologie politique jusqu’à étopia, j’ai travaillé en interaction avec la société civile et à l’écoute des enjeux sociétaux. Mon plaisir a été - et est toujours - de dynamiser, de créer des réseaux, d’inventer avec d’autres, de trouver des alliés et de mettre à jour de nouvelles ressources, insoupçonnées et invisibles jusque là. C’est par là que l’on peut trouver du souffle et se donner de nouveaux élans.

Bref, "l’exercice collectif de la liberté", comme le disait Arendt, est à mes yeux une des plus belles activités humaines.

Depuis septembre 2014, je suis Directeur politique d’ECOLO

Directions d’ouvrages, outre la Revue Etopia :

  • Plus de questions, plus d’université (éd. FEF, 1994)
  • La fragmentation sociale (éd. Economica, 1995) avec L. Deutsch
  • Belgique, disparition d’une nation européenne ? (éd. Luc Pire, 1997) avec C. de Troy
  • L’Islam en Belgique (éd. Luc Pire, 1998) avec J. Kwashin
  • Désenclaver l’école (éd. Luc Pire & éd. Mayer, 1999) avec J. Liesenborghs & AF Gailly
PDF - 1005.9 ko
Réinventer le parti à partir de la société
PDF - 1.1 Mo
Fragmentation sociale et action collective
PDF - 1.5 Mo
Plus d’acteurs, plus d’université
PDF - 1.6 Mo
Repolitiser la société
PDF - 684.6 ko
A la recherche de nouvelles formes de citoyenneté
PDF - 75 ko
Dépasser les réseaux
PDF - 60.7 ko
Territoires et qualité de vie
RTF - 74.6 ko
Bio Christophe Derenne
PDF - 1.5 Mo
1991-2006 : chroniques d’une récurrence étudiante
Autres articles
Réinventer la politique à partir de la société
L’écologie politique à partir de Hannah Arendt.
Un manifeste adopté démocratiquement, ça peut vouloir dire ceci...
19-25/09/2011 : GOÛTER BRUXELLES - LA SEMAINE DU GOÛT
Réinventons le monde… Réinventons les REE !
Introduction
Numéro 7 de la Revue Etopia
rubrique
 
agenda
colloques

Les forums sont des activités publiques, ouvertes à la confrontation des idées, des analyses, des solutions des uns et des autres.

Derniers articles de cette rubrique
The Commons
Ecole d’été de l’Agriculture Urbaine et Alimentation Durable
1er Forum "Economie du futur" en BW
Pouvoir, la politique et le chocolat
Pologne : Quo vadis ?
ECOLAB - Climat
Communs : citoyens, gouvernance et participation
rubrique
 
mots
 
Partage
Réseaux sociaux
Forum
en construction
 
 
 
 

Jeudi 6 juillet 2006 de 9h à 13h.

Entrée gratuite. Maison des Asturies 36-38 rue St-Laurent 1000 Bruxelles. Accès : Métro : station Rogier Train : gare centrale.

Organisation : Ecolo & Etopia.

Le 10 février dernier, Ecolo présentait la carte HYPERMOBIL, une idée originale pour donner aux belges le goût d’une mobilité douce, respectueuse de l’environnement. HYPERMOBIL, c’est un Ecopass qui fonctionnerait selon les mêmes principes qu’une carte à puce. Alimentée par l’entreprise ou par le particulier, elle permettrait de voyager sur l’ensemble des réseaux des transports en commun (SNCB, De Lijn, STIB, Tec et Thalys) mais également de faire usage du taxi et du carsharing ou encore de louer ou d’acheter un vélo. HYPERMOBIL donnerait aussi accès à des tarifs préférentiels et à des avantages fiscaux.

Les voitures de société représentent près de 50 % des nouvelles immatriculations en Belgique. Ce succès s’explique par l’avantage fiscal conséquent qu’elles offrent aux employeurs et aux employés. Cependant, en favorisant abusivement les déplacements automobiles au détriment des moyens de transport moins polluants, le dispositif des voitures de société génère d’énormes effets pervers sur l’environnement et la santé.

Il y a plus de six millions de véhicules en circulation sur les routes belges où les distances parcourues n’ont cessé de s’allonger jusqu’à ces dernières années. Nos problèmes de mobilité ne sont donc pas près d’être résolus.

Chaque voiture rejette entre 3 et 4 tonnes de CO2 par an. Par conséquent, la contribution du transport routier aux émissions de Gaz à Effet de Serre ne cesse d’augmenter, se situant bien au delà de la barre des 20 %. Si nous voulons sauver le climat, le transport routier doit absolument faire un effort !

Sur le plan économique, le Ministère fédéral de la Mobilité estime à 9 millions par an les heures perdues par les Belges dans les embouteillages, ce qui aurait coûté 114 millions d’euros à la société. La hausse continue des prix du pétrole alourdit constamment cette facture pour les entreprises comme pour les particuliers.

Par conséquent, il est plus que jamais urgent de changer les comportements et de préparer avec l’ensemble des acteurs une série de mesures qui ne se limitent pas à des modifications techniques.

  • Isabelle Durant, sénatrice et co-présidente d’Ecolo
  • Christos Doulkeridis, député bruxellois Ecolo et président du Parlement francophone bruxellois
  • Christophe Derenne, directeur d’Etopia

PROGRAMME

09:00 Accueil

09:15 Présentations

  • Les défis en matière de mobilité, ISABELLE DURANT, Sénatrice et co-présidente d’ECOLO
  • La carte HYPERMOBIL, CHRISTOS DOULKERIDIS, Député bruxellois ECOLO

09:45 Le point de vue des acteurs et des opérateurs

  • CATHERINE MAHEUX, Conseillère au Service Transport de la FEB
  • MICHEL JADOT, General Manager de la direction « Voyageurs » de la SNCB
  • KRIS LAUWERS, Directeur Général Adjoint de la STIB
  • JEAN VANDENBROECKE, Administrateur Général Adjoint des TEC
  • DAVID VAN KESTEREN, Administrateur Général de CAMBIO

10:45 Pause café

11:00 La réalisation technique
Quelles solutions techniques pour créer une carte à puce recharcheable permettant de voyager sur l’ensemble des réseaux des transports publics et de faire usage du taxi et du carsharing.

  • MARC DEGEMBES, Head of order management card & quality manager Gisecke & Devriendt
  • PHILIPPE ANDRIANNE, Secrétaire Général de la Ligue des Familles

11:30 Débat avec la salle

12:30 Conclusions
CHRISTOS DOULKERIDIS, Député bruxellois ECOLO

12:45 Apéritif (avec possibilité de lunch payant)


Infos : Nourdine Taybi + 32 476 807 746


©©