etopia
Wilderness
 
 
agenda
Etopia au théâtre

Après « Rumeur et petits jours », Etopia poursuit son partenariat avec le Théâtre National pour 3 autres spectacles de la saison 2016-2017.

Bénéficiez d’une offre exceptionnelle « parcours ETOPIA » : un abonnement 3 spectacles pour 33 €, un parcours parmi des créations qui interrogent et critiquent le monde comme il va.

Pour chacun de ces spectacles, une rencontre/débat autour de la thématique est proposée par Etopia à l’issue d’une des représentations.

Derniers articles de cette rubrique
ETUDES
Laïka
Wilderness
Etopia au théâtre !
RUMEUR ET PETITS JOURS
 
mots
publications - Notes, traductions…
La réponse que fit chef Seattle, en 1854, au président des USA
Introduction au biomimétisme, "l’innovation inspirée par la nature"
publications - Analyses
Ce que Nassonia révèle
L’écologie entre nature, science et société (B. Feltz)
L’écologie politique, remède à la crise du politique ? (A. Lipietz)
publications - Philosophie de la Nature
La Nature à l’épreuve de l’anthropologie
Polémiques et relations homme/nature autour du blockbuster « Avatar »
publications - Analyses
Ce que Nassonia révèle
Protéger la biodiversité Pourquoi ? Comment ?
débats - colloques
Les arbres ont-ils droit de cité ?
débats - Etopia au théâtre
Wilderness
 
mots
Photo
 
Partage
Réseaux sociaux
Forum
en construction
 
 
 
 

Etopia s’associe au Théâtre National pour 4 spectacles de la saison 2016-2017 (Wilderness est le 2e spectacle du cycle)

Bénéficiez d’une offre exceptionnelle « parcours ETOPIA » : un abonnement et un parcours parmi des créations qui interrogent et critiquent le monde comme il va.

Pour chacun de ces spectacles, une rencontre/débat autour de la thématique est proposée par Etopia à l’issue d’une des représentations.

Théâtre

Arieh Worthalter a erré deux ans, en solitaire, sa guitare sous le bras. De cette expérience d’ermitage, le comédien et musicien a rapporté des sons, des images, des sensations qui ont servi à nourrir Wilderness. De la Jungle Amazonienne aux forêts du Canada où il a passé un hiver en cabane à se frotter aux limites de sa solitude, en passant par les Hautes Andes et l’ambiance envoûtante de la Nouvelle Orléans, Arieh a erré deux années durant, en solitaire, sa guitare sous le bras.

Une confrontation intense, existentielle, avec une nature aussi sauvage que profonde.
De cette expérience d’ermitage, le comédien et musicien a rapporté des sons, des images, des sensations qui ont servi à nourrir Wilderness, le nouveau spectacle de Vincent Hennebicq (Heroes (Just For One Day), Going Home).

Fidèle à sa ligne, le jeune metteur en scène nous raconte une histoire d’homme en quête de sens et de liberté. Il s’appuie sur les propos de grands écrivains de la nature (Thoreau, Abbey, Fromm…) et repose quelques questions éternelles : pourquoi partir, pourquoi revenir ? Que représente la liberté dans un lieu où il n’y a rien à faire ? Est-ce une fuite ? Un jeu ? Une quête ? Il réinterroge, enfin, notre rapport au temps, à la responsabilité collective, aux grandes urgences politiques et écologiques.

Racontée sur une période d’une année et au travers de quatre saisons, l’histoire d’Arieh se présente sous la forme d’une grande expérience sensorielle. Plongeant le spectateur dans l’immensité et parfois le silence de la nature extrême, à travers des ambiances sonores, des lumières organiques et même des parfums et des odeurs.
Une mise en scène qui nous force à quitter, le temps d’une pièce qui n’a rien de romantique, le bruit assourdissant et le béton froid de nos villes. Pour se confronter, comme ce personnage seul en scène, enchaînant récits de vie et morceaux de guitare originaux, à la beauté pure, mais aussi à la violence extrême, des forêts, des rivages et des déserts, où règnent à la fois l’équilibre et le chaos.

Au final, Wilderness est une mise à nu d’un homme confronté à lui-même, à ses limites et à ses désirs, dans les profondeurs d’un monde naturel aux frontières infinies.

Débat après spectacle, le 19.11.16

Etopia vous propose une rencontre-débat à l’issue de la représentation du 19 novembre.

Le thème du débat
La nature : amie ou ennemie ?


©©