etopia
Un film de Gilles Laurent
La Terre abandonnée
 
 
agenda
Etopia au cinéma

En 2017, Etopia poursuit son partenariat avec PointCulture Bruxelles, le cinéma Nova et divers autres partenaires (Réseau Idée, asbl Quinoa, Musée du Capitalisme, Le Début des Haricots) pour un cycle de 3 séances Débobine & débats autour de la vaste thématique Nature et Culture.

3 dates, 3 films remarquables, 3 débats passionnants !
Séances à 19 heures.

Jeudi 9 février - Beasts of the Southern Wild, de Benh Zeitlin
Jeudi 23 mars - También la lluvia, de Iciar Bollain
Jeudi 11 mai - Les Géants, de Bouli Lanners

Derniers articles de cette rubrique
Tambien la lluvia
Beasts of the Southern Wild
THE LOBSTER
La Terre abandonnée
Avant-première du film "Allende, mon grand-père"
 
mots
publications - Notes, traductions…
Le risque de prolifération
Stratégies pour un changement
L’économie de l’énergie nucléaire : mise à jour
Les mythes de l’énergie nucléaire
Allemagne : le nucleaire, fausse piste très couteuse
L’Europe aurait-elle à faire le choix cornélien entre nucléaire et énergies fossiles ?
Le nucléaire : vous êtes vraiment sûrs ? (traduction)
publications - Analyses
Nucléaire : fausse solution, vrai problème
publications - Etudes
Question nucléaire
débats - Etopia au cinéma
La Terre abandonnée
publications - Analyses
Nucléaire belge - La lettre et l’esprit de la loi
Stress tests nucléaires : penser l’impensable
« Nucléariser et puis oublier Kyoto ? »
débats - blogs
Changement climatique : l’intox du forum nucléaire
débats - Etopia au cinéma
La Terre abandonnée
publications - Sortie du nucléaire
Un an après Fukushima : qu’est-ce qui a changé ?
débats - relai d’événements
#Tchernobyl1986
débats - Etopia au cinéma
La Terre abandonnée
 
mots
Photo
 
Partage
Réseaux sociaux
Forum
en construction
 
 
 
 

Etopia, en association avec le producteur du film Centre Vidéo de Bruxelles et le cinéma Cameo de Namur, vous propose une projection unique du documentaire « La Terre abandonnée » de Gilles Laurent.

La projection sera suivie d’un moment d’échanges auquel participera Michel Genet, Directeur d’Etopia

Dans la zone évacuée autour de la centrale nucléaire de Fukushima, 5 ans après la « catastrophe », quelques rares individus vivent encore sur cette terre brûlante de radiations.

Nous les suivons dans leur quotidien. Un quotidien rythmé par les travaux de « décontamination » orchestrés par le gouvernement nippon. Ceux-ci semblent bien dérisoires face à l’étendue du séisme tant humain qu’écologique.

L’existence apparemment déraisonnable mais paisible de ces irréductibles nous rappelle qu’un bout de terre est, en dernier recours, notre lien le plus sûr au monde.

Mardi 27 septembre à 20 h
Cinéma Cameo Namur


©©