etopia
ECOPOLIS 2016
Pouvoir, la politique et le chocolat
 
 
Autres articles
Sagesse ancestrale pour société d’aujourdhui ?
Pouvoir, la politique et le chocolat
La première #NuitDebout de Bruxelles
Migrant, toi-même !
ECOLAB - Climat
Comment réconcilier logement, cadre de vie et agriculture ?
Une colocation conviviale et juridiquement sûre ?
rubrique
 
agenda
colloque Les forums sont des activités publiques, ouvertes à la confrontation des idées, des analyses, des solutions des uns et des autres.
Derniers articles de cette rubrique
Territoires Zéro Chômeur
The Commons
Ecole d’été de l’Agriculture Urbaine et Alimentation Durable
1er Forum "Economie du futur" en BW
Pouvoir, la politique et le chocolat
Pologne : Quo vadis ?
ECOLAB - Climat
rubrique
 
mots
publications - Livres
Gènes, pouvoirs et profits
publications - Analyses
L’alimentation pendant la 2e Guerre mondiale
Mondialisation et érosion du pouvoir d’achat
La planète, menacée par la famine ?
débats - colloque
Pouvoir, la politique et le chocolat
Panel "Semences et système alimentaire"
débats - conférences
Nourrir l’Europe en temps de crise
publications - Analyses
Le Moyen-Orient : entre révolutions et contre-révolutions
La responsabilité en protégeant
Belges partis combattre en Syrie
Pour une nouvelle gouvernance mondiale
publications - Etudes
Qui sont ces Belges partis combattre en Syrie ?
DEVELOPPEMENTS MACROECONOMIQUES ET FINANCIERS RECENTS
publications - Varia
Vers une gouvernance macroéconomique ambitieuse de l’UE
publications - Chine : face au dragon
Droits de l’homme : les contradictions d’une « voie chinoise » ?
formations - RdNM 2016 : Migrant, toi-même !
Migrations
débats - colloque
Pouvoir, la politique et le chocolat
débats - conférences
De Guantanamo à la prévention du radicalisme
relais locaux - Etopia - Verviers - Jalhay
Changements climatiques et droits de l’homme
relais locaux - Etopia - Liège
Les réfugiés Syriens fuient-ils Daesh ou Bachar el Assad ?
 
mots
Photo
 
Partage
Réseaux sociaux
Forum
en construction
 
 
 
 
Les yeux tournés vers la construction d’une société durable, Ecopolis « édition 2016 » s’engage dans une interrogation claire : savons-nous ce qu’il convient de faire pour relever le défi environnemental et en avons-nous les moyens ? Le sociologue Zygmunt Bauman exprime cette idée de la façon la plus limpide : « Le pouvoir est la possibilité d’accomplir des choses tandis que la politique est la manière de décider ce qu’il faut accomplir. Mais c’est parce que le pouvoir et la politique sont séparés l’un de l’autre que les gens n’ont plus foi dans le système politique. Le pouvoir est globalisé tandis que la politique demeure localisé. Je pense que que le vingt-et-unième siècle sera consacrée à la réconciliation du pouvoir et de la politique ». Au pouvoir et à la politique, nous ajoutons le chocolat, en référence à la volonté humaine, à l’homme derrière les systèmes. Et aussi parce que le marché mondial du chocolat est une illustration concrète de cette séparation entre le pouvoir et la politique dans un contexte de pénurie écologique.

Écopolis est la journée de rencontre pour tous ceux qui sont concernés par une transition vers un mouvement socio-écologique. Ouvrages, documentaires et dialogues inspirés et inspirants sur l’écologie, l’économie et le vivre ensemble entre écrivains, scientifiques et penseurs de la société civile sont au cœur du projet.

Parce que les défis écologiques ne connaissent ni frontières nationales ni linguistiques, Ecopolis opte pour la diversité, l’internationalisme et l’interactivité. La première liste de nom est européenne : des penseurs éminents de cinq pays différents. Ecopolis lance aussi des défis : un concours de nouvelles, « Écofuture », et le prix du meilleur Écolivre.

11h : Pouvoir et Europe

Nous nous posons souvent la question suivante : où est réellement le pouvoir ? Le pouvoir réside dans des structures économiques et financières complexes et anonymes. Paradoxalement, les gens qui travaillent dans ces organisations se décrivent toujours comme impuissants, comme Joris Luyendijk le dépeint dans son livre Dit kan niet waar zijn. L’auteur s’entretient avec d’autres décodeurs des banques, des multinationales et autres centres de pouvoir moins connus. Y a-t-il un endroit où le conflit entre pouvoir et politique est plus important qu’au Parlement européen ? Éminent membre de cette assemblée, Bart Staes abordera la problématique du pouvoir des entreprises et des lobbyistes. Jonathan Holslag explique la relation de l’Europe avec la puissance de pays émergent comme le Chine. Ce débat sera animé par Annelies Beck.

12h30 : La COP21 à Paris : et après ?

La COP21 s’est conclu par l’adoption d’un accord sur le climat accueilli par des réactions mitigées. D’aucuns voient dans cet accord une étape importante alors que d’autres estiment qu’il s’agit d’un accord pour rien. Comment allons-nous au-delà de Paris ? Quel est le rôle des acteurs de la société pour construire une démocratie plus forte et un accord effectif sur le climat ? Karel Verhoeven, rédacteur en chef du journal De Standaard, portera un regard médiatique sur cet enjeu. L’implication de la société civile a été remarquable. En Belgique, le Climate Express a incarné une nouvelle force de mobilisation. Leur porte-parole, Natalie Eggermont plaide pour des actions plus fortes dans ligne de la désobéissance civile. A l’étranger, des citoyens imposent une loi sur le climat à l’agenda politique alors même que les députés ne parviennent pas. La politique du climat est-elle un test décisif pour notre notre démocratie et la relation entre le citoyen et le politique ?

14h : Chocolat

Le chocolat évoque désir et bonheur. Mais le chocolat c’est surtout l’impuissance des producteurs de cacao du Sud à trouver une place digne dans les relations économiques internationales. Nous aurons une conversation sur les enjeux mondiaux du chocolat, avec une introduction par Mamadou Bamba, directeur d’Ecookim, une union de coopératives rurales en Côte d’Ivoire, fournisseur des Magasins du Monde d’Oxfam. Isabelle Quirynen reviendra sur l’origine du chocolat et les savoureuses variétés de chocolat issues de cacao uniques menacés par la monoculture actuelles du cacao. Lors de débat sur le chocolat, la voix d’Olivier De Schutter sera précieuse. L’ancien rapporteur spécial des Nations Unies sur le droit à l’alimentation partage avec nous son expertise inestimable sur l’avenir de notre système alimentaire.

15h30 : Suffisance

Qui veut contester le pouvoir plaide nécessairement pour une autre économie. C’est le parti pris par Niko Paech qui se livre à un plaidoyer en faveur de la décroissance, une économie de la suffisance. Une telle économie qui produit moins peut-elle paradoxalement nous rendre plus heureux ? Cette autre économie sera dans bien des aspects complètement différente de l’actuelle, ainsi que John Thackara la décrit dans son nouveau livre How To Thrive in the Next Economy. Wannes Cappelle plaide dans Ont-ferm U pour une alternative particulière à la société de la performance ; alternative fondée sur le souci des autres et des plus vulnérables.

17h : Citoyens du monde

Le monde change à vive allure et mais il nous semble avoir peu de prise sur ce changement. La tentation est au cynisme. Mais ne serait-ce pas là une forme de paresse ? N’est-t-il pas temps de plaider avec Susan Neiman pour un idéalisme plus mûr ? La connaissance du monde n’est pas suffisante, il fait y ajouter le courage de le rendre meilleur et plus juste. C’est la pensée des Lumières dont nous avons tant besoin en ces temps incertains. Voilà un sujet passionnant pour engager une conversation avec l’écrivaine Annelies Verbeke, auteur de Dertig Dagen, Warda El Kaddouri, déléguée de la jeunesse pour la Belgique aux Nations Unies et Jeroen Olyslaegers, auteur de théâtre.

Pratique

Dimanche, 17 Avril 2016 au Kaaitheater, 20 Square Sainctelette à Bruxelles

  • A pied : 20 minutes de la gare du Nord.
  • A vélo : parking-vélos au théâtre ; la station Villo située Place Sainctelette (le long du canal)
  • En Metro : Yser (lignes 2 et 6 ; sortie 6) STIB tram 51, bus 47, Noctis N18 (Heysel De Brouckère)
  • De Lijn : bus 129, 190, 212, 213, 214, 230, 231, 232, 233, 235, 240, 241, 242, 243, 246, 250, 251, 260 et 355
  • En voiture : Ring, tunnel Léopold II entre Rogier et Basilique, sortie Sainctelette et IJzerop 15 minutes à pied de la gare du Nord.

©©