etopia
Préface
Archives d’avenir
 
agendaDécembre 2013
 
 
 
 
 
Autres articles
Le Moyen-Orient : entre révolutions et contre-révolutions
La marche / Liberté d’expression ou racisme ordinaire ?
Hymne pour une Europe insoumise
Archives d’avenir
Pour une nouvelle subsidiarité démocratique européenne
Tous Cobayes ?
Le Congo a voté. Et après ?
rubrique
 
agenda
Revue Etopia 13
• Archives d’avenir - Isabelle Durant • Les archives, au défi de leur expansion - Jonathan Piron
Dossier : Ecologie, les archives en mouvement
Partie 1 : Décryptage politique à partir d’archives
• Somewhere inside the rainbow : sur les traces de la participation gouvernementale des écologistes belges (1999-2003) - Marie-Laurence Dubois - François Antoine • QUAND LES ARCHIVES EXPLIQUENT LES DÉCISIONS POLITIQUES - Luc Barbé • Dans les pas du cabinet Durant (1999-2003) : - Annette Hendrick
Partie 2 : Les archives écologistes en Europe, un large éventail de sources
• La place des archives des mouvements sociaux - Christoph Becker-Schaum • L’archivage du mouvement écologiste en Flandre - Gert Van Overstraeten • Les archives orales comme source de mémoire - Szymon Zareba • Les archives de l’écologie passent par un réseau international - Szymon Zareba • La situation des archives privées environnementales en Belgique francophone : état des lieux et perspectives - Marie-Laurence Dubois
Partie 3 : L’histoire des mouvements environnementaux et écologistes, un foisonnement de recherche
• Les écologistes et l’Europe (1970-1985) - Alexis Vrignon • De la Gueule Ouverte à la revue Silence - Michel Bernard • 1969-1978 :de Tihange à Andenne - Adrien Moons • Jalons pour l’histoire du Secrétariat fédéral d’Ecolo - Angela Camboni - Annette Hendrick - Roald Wyckmans • Quelles archives pour quelle galaxie verte ? - Benoît Lechat
Partie 4 : Les archives au service de la société
• Avons-nous notre avenir derrière nous ? - Isabelle Parmentier • Une bonne gestion des archives pour une bonne gestion des eaux ? - Thibault Jacobs • La valorisation intellectuelle et économique des archives - Sabine Radas
Partie 5 : L’enjeu numérique
• Réflexions sur les métamorphoses en cours induites par la société numérique - Benoit Hellings
Varia
• L’ Anthropocène, l’ère de l’incertitude - Pablo Servigne - Raphaël Stevens • Pourquoi l’égalité est meilleure pour tous - André Verkaeren

La revue est disponible gratuitement en téléchargement (ci-dessous en entier ou article par article). Pour recevoir une version papier par la poste, il faut remplir le formulaire et payer 11€ euros de port.

Formulaire

PDF - 4.8 Mo
Revue 13
Derniers articles de cette rubrique
Numéro 13 de la Revue Etopia
Archives d’avenir
Les archives, au défi de leur expansion
 
mots
 
Partage
Réseaux sociaux
Forum
en construction
 
 
 
 

« Archivage : nom masculin. Action de conserver et de classer des documents ne présentant plus un intérêt immédiat » (Dictionnaire de français Larousse).

Voilà une définition du mot archivage qu’il nous faudra bientôt... archiver.

Elle ne présente en effet plus un intérêt immédiat tant la signification, la mission, le rôle conférés aux archives et aux archivistes ont évolué. Non seulement dans les techniques mais aussi parce que l’abondance, la diversité et l’immédiateté dans laquelle sont produites les informations qui font les petites et la grande histoire affectent notre mémoire collective. Cette dernière constitue cependant un patrimoine inestimable, dans d’innombrables domaines. Mais elle peut être aussi défaillante que la mémoire individuelle, tantôt conservatrice, sélective ou réécrite après coup. C’est là que la rigueur et la passion des archivistes se déploient à grands renforts d’instruments partagés ayant avant tout pour but de faire de ce patrimoine collectif du passé récent ou plus lointain un outil pour le présent et le futur.

Une société en transition telle que nous la vivons et un monde réel et virtuel de plus en plus « réseauté » exige plus encore que par la passé de prendre acte et note des processus en cours. Dans un tel contexte, l’histoire des mouvements sociaux et politiques, le déroulement, les épisodes et épilogues de batailles citoyennes et militantes, l’émergence de nouveaux paradigmes, de nouvelles pratiques, de nouveaux acteurs, d’institutions renouvelées sont de la plus haute importance. Les supports de toutes natures qui en sont la trace doivent être accessibles de façon cohérente, à ceux qui se consacreront à leur analyse à des fins juridiques, d’étude, de recherche historique ou scientifique.

Travailler de cette manière pour les générations futures, produire des balises et des référentiels exige un effort non seulement des archivistes, mais aussi des acteurs qui comme Monsieur Jourdain, produisent des archives sans le savoir. Rien d’étonnant à ce qu’eux-mêmes, dans le feu de l’action, ne prêtent guère d’attention à la seconde vie des documents et supports d’informations qu’ils fabriquent en quantité. Il y a par contre grand intérêt à forcer la conservation et la collecte de ces témoignages. Les archivistes, sortes d’arpenteurs documentaires, si on prend la peine de les leur transmettre, transformeront cette quantité d’informations en une compilation des traces des activités de ceux qui par leurs fonctions ont participé au projet, à l’institution, contribué à son organisation. Ils ne visent pas l’exhaustivité car on ne peut tout conserver et il n’y a pas de mémoire intégrale.

« L’archive a toujours été un gage, et comme tout gage, un gage d’avenir » - Jacques Derrida.

Les écologistes veulent prendre leur part dans cette conservation dynamique et prospective. Leur relative jeunesse dans le paysage socio-politique autant que leur engagement dans une approche holistique, interdépendante et interconnectée leur confère autant de flexibilité que de rigueur, d’ambition que de réalisme.

C’est ce que les auteurs des contributions qui suivent tenteront de démontrer.


©©