etopia
Pour une raison écologique
 
 
Sujets abordés :
Autres articles
Pour une raison écologique
 
agenda
conférences Grandes Conférences Ecologiques
Derniers articles de cette rubrique
L’enseignement de l’économie, obstacle à la transition écologique et sociale ?
Game of Thrones : Que dit la fiction sur notre époque ?
Geopolitique de l’eau : Conflits ou coopérations ?
"La guerre des métaux rares" avec Guillaume Pitron
Politiser la question animale ?
Grande Conférence Ecologique : Intelligence Artificielle : garderons-nous la main ?
Un an après les attentats du 22 mars, où en est-on ?
rubrique
 
mots
publications - Analyses
Élevage intensif et bien-être animal
Panorama des imaginaires des jeunes au sujet de la société idéale
Au carrefour de toutes les crises, la politique joue sa peau
formations - Samedi matin
Le logiciel libre, une autre éthique de l’informatique
débats - conférences
Pour une raison écologique
publications - Notes, traductions…
La pensée française à l’épreuve de l’Europe
Note de lecture : l’hiver de la démocratie ou le nouveau régime, de Guy Hermet
publications - Analyses
Tous sont libéraux… sauf les néolibéraux
Intro à la philosophie économique et politique de l’écologie
Les utopies réalistes
Une vision de l’Europe
La très nécessaire redéfinition de la notion de « Progrès »
 
Partage
Réseaux sociaux
Forum
en construction
 
 
 
 

Bernard Perret, ancien élève de l’École polytechnique, est ingénieur et socioéconomiste. Il est l’auteur de nombreux ouvrages, parmi lesquels : L’Économie contre la société (1993), L’Avenir du travail (1995), Les Nouvelles Frontières de l’argent (1999) ou, plus récemment, Logique de l’espérance (2005).

PNG - 3.6 Mo

Nous vivons sous l’empire indiscuté de la raison économique, mais cette raison est tronquée : elle ignore les services que nous rend la nature et les droits des générations à venir. De quels modes de pensée, de quelles valeurs et règles sociales avons-nous donc besoin pour redonner sens à nos actions ? L’auteur évoque les repères à mettre en place : principes éthiques et juridiques, incitations économiques, mesure de l’impact environnemental des activités et des décisions, intelligence du vivant, respect de la nature. Plaidoyer convaincant pour une conversion de la raison économique, ce manifeste libère l’écologie de son ghetto idéologique afin d’en faire la préoccupation de tous.


©©