etopia
Soirée débat, spectacle et concert
Au cœur de Bruxelles, les gens du voyage !
 
 
Autres articles
La marche / Liberté d’expression ou racisme ordinaire ?
Politique de (l’in)sécurité
Au cœur de Bruxelles, les gens du voyage !
Quel avenir pour le Palais de Justice ?
 
agenda
relai d’événements Les événements auxquels Etopia participe ou soutient !
Derniers articles de cette rubrique
(We)Democracy
Comment sortir du nucléaire ... pour l’éternité ?
Journée internationale des luttes paysannes
TTIP - GAME OVER !
Conférence Grands Parents pour le climat
Transition écologique et sociale
Le Bienvenu : une vision optimiste des réfugiés et des migrants
rubrique
 
mots
publications - Analyses
Quel nouveau cadre juridique sûr pour la colocation ?
L’influence de l’Union européenne dans les politiques de logement
Logement et justice sociale : le prêt tremplin snobe l’accès au logement pour renforcer l’accès à la propriété
Se loger à Bruxelles : Pour une maitrise du marché locatif
débats - relai d’événements
Au cœur de Bruxelles, les gens du voyage !
publications - Notes, traductions…
Désamorcer l’islam radical
publications - Analyses
La Flandre et la « superdiversité »
Société multiculturelle : l’exemple des accommodements raisonnables au Québec
Voile : Ma tête est à moi
publications - Varia
L’exil de Mériem ou le voyage dans le temps
publications - Questions démocratiques
Au-delà du chahut, l’affaire Chichah comme symptôme
formations - Les conférences
Les accommodements raisonnables comme pistes pour une société plus réellement multiculturelle ?
 
Partage
Réseaux sociaux
Forum
en construction
 
 
 
 

La thématique des Gens du Voyage bouscule les représentations dominantes dans notre conception même d’une ville durable, plus sédentaire que nomade. C’est pourquoi ils attirent à eux toutes les formes de méfiance, de rejet et de préjugé de la part des populations sédentaires. L’inadéquation des réglementations et procédures officielles laisse par ailleurs cette frange de la population dans une grande insécurité administrative et de logement, sans parler des manquements en terme de formation, d’emploi et d’intégration sociale.

De cette situation nait la méconnaissance que nous avons de cette population, de leur culture, de leur vie quotidienne et de leurs difficultés. L’attente est pourtant grande pour que le politique ouvre un débat qui dépasse les actualités récentes concernant les aménagements d’aires d’accueil, les expulsions, les incompréhensions qui engendrent des peurs de toutes sortes.

Dans ce sens, le groupe Ecolo du Parlement bruxellois va déposer une proposition d’ordonnance visant à abandonner la conception séculaire du logement considéré comme « immeuble ou partie d’immeuble » pour étendre la notion d’habitat « au logement sur roues, caractérisé par sa mobilité, abritant de manière permanente et non récréative un ménage itinérant ou semi-itinérant ». En termes de reconnaissance sociale, le vote de cette ordonnance démontrera la capacité de notre démocratie à accueillir en son sein une communauté qui ne partage pas ses « fondamentaux » en matière de logement et de manière plus générale cela démontrera la volonté de réaffirmer le droit des populations nomades de mener une vie conforme à la dignité humaine.

Pour mettre en lumière une population trop souvent méconnue, le groupe Ecolo du PRB vous invite à une soirée de débat, suivi de spectacle et de musique. Pour que nous puissions mieux les connaître et les reconnaître.

Lieu

Place Saint Denis à Forest.

Date

Le samedi 23 octobre 2010, dès 18h.

Programme « D’ici et d’ailleurs : les Gens du Voyage »

  • 18:00 Débat « Au cœur de Bruxelles, les Gens du Voyage » avec :
  • Etienne Charpentier, Président du Comité National des Gens du voyage ;
  • Ahmed Ahkim, Directeur du Centre de Médiation des Gens du voyage ;
  • Benoît Vander Meerschen, Président de la Ligue des Droits de l’Homme.
  • Vincent Lurquin, député bruxellois Ecolo
  • 20:00 Spectacle de la Compagnie des Nouveaux Disparus « La Maroxelloise ». 8€ par personne, 5€ pour les Forestois et les groupe d’au moins 10 personnes, 2€ en tarif social
  • 22:00 Concert manouche du groupe « Korkoro – Liberté » !

Vu le nombre de places limité, RéSERVATIONS OBLIGATOIRES
via guillaume.defosse@ecolo.be


©©