etopia
Dans les pas du cabinet Durant
 
 
Autres articles
Etats des Fonds du Centre d’Archives
Jalons pour l’histoire du Secrétariat fédéral d’Ecolo
Dans les pas du cabinet Durant (1999-2003) :
De Jeunesse & Ecologie à Empreintes
Dans les pas du cabinet Durant
 
Derniers articles de cette rubrique
Le Revenu de Base en questions
Les Verts au pouvoir dans les villes et communes en Europe, ça change quoi ?
Les utopies réalistes
Remplacer les billets de banque par de la monnaie électronique de banque centrale ?
Quatre clés pour entrer dans la danse
Constitutionnaliser les communs
Des traces du nouveau management public dans la culture ?
rubrique
 
mots
publications - Notes, traductions…
L’économie de l’énergie nucléaire : mise à jour
Note de lecture : l’hiver de la démocratie ou le nouveau régime, de Guy Hermet
En finir avec la présidence (française)
Pour un nouvel imaginaire politique
Cours camarade, le vieux monde est derrière toi
publications - Analyses
Simplifier, c’est démocratiser
Les forêts en Afrique centrale, un mode de gestion pacifié ?
 
Partage
Réseaux sociaux
Forum
en construction
 
 
 
 

Etopia -centre d’animation et de recherche en écologie politique est une association
reconnue en éducation permanente et un centre d’archives privées rassemblant les
archives de la mouvance environnementale et de l’écologie politique.
Les archives des cabinets ministériels sont considérées comme des archives privées et ne
sont donc pas soumises à la loi sur les archives de 1955. Pour les écologistes belges, il est
essentiel de conserver les traces de ces lieux stratégiques de décision et de permettre aux
chercheurs et aux citoyens d’y avoir accès dans un délai raisonnable (30 ans à dater de la
fin du mandat). C’est pourquoi chaque ministre Ecolo a choisi de conserver ses archives,
de les faire traiter et de les verser dans un dépôt de l’Etat (Archives générales du
Royaume ou Archives de la Région wallonne) en s’assurant via une convention de dépôt
des garanties de conservation et de consultation.
Cet article explique l’histoire du fonds et de son traitement. Il s’attache ensuite à
l’intérêt de ces archives pour le public, il reflète ce qu’une archiviste et historienne,
Annette Hendrick, a pu comprendre de ce lieu de décision et de son fonctionnement en
triant et organisant les nombreux documents accumulés en cours de législature.

  • Avant-propos
  • Le « sauvetage » et le traitement du fonds
  • L’intérêt du fonds
  • Les archives d’un cabinet : arrêt sur image
  • Une équipe synchronisée avec l’agenda ministériel
  • Un centre de compétences pour faire front à la variété et à la complexité des dossiers

©©