etopia
Objectifs des RdNM
 
 
Arnaud Deflorenne
Né en 1971 en Belgique, mais conçu en Afrique… Arnaud garde de ses « origines » un plaisir aux rencontres, au dialogue, au partage. Après avoir obtenu un diplôme de licencié et maître en informatique, il travaillera 2 ans dans une équipe de recherche des facultés de Namur, puis dans une PME namuroise (développements multimédia et internet). Après 7 ans comme employé, il décide de créer, en partenariat avec un ami, sa propre entreprise dénommée Arpaweb. Au sein de cette société de développement et consultance en informatique, il prend en charge l’analyse des besoins et la formation. En 2008, c’est le lancement du portail greenbazaar.be qui va occuper une bonne partie de son temps. Après avoir coordonné les Rencontres des Nouveaux Mondes et les Rencontres Ecologiques d’Eté pendant 5 ans, Il coordonne aujourd’hui au sein de l’équipe Etopia l’Académie Verte et l’Université Collaborative. Son fil rouge dans ces activités… « Faire du travail sérieux sans se prendre au sérieux » !
Autres articles
12 ème session de l’Académie Verte (2017/2018)
Le tirage au sort, une piste pour renouveler la démocratie ?
Le tirage au sort, une piste pour renouveler la politique ?
S’impliquer chez Ecolo : ca peut se préparer !
L’économie collaborative comme outil de transition
Rencontres Ecologiques d’Eté 2014 : comment s’inscrire ?
Une 21ème édition des REE sous le soleil !
rubrique
 
agenda
2010 : Gagner sa vie à la changer

Travailler, bouloter, besogner,… Mais après quoi courrons-nous dans notre vie active ?

Une reconnaissance, des chèques-repas, un salaire ?

Et le boulot que je vais exercer, comment vais-je le choisir ? Par obligation, opportunisme, plaisir ?

Le monde du travail est souvent associé à une image assez négative, une image de contrainte.
Et pourtant… Un job intéressant dans lequel je peux m’investir, et même m’épanouir ; un lieu de travail où le bien être des travailleurs et l’environnement sont pris en considération, est-ce possible ?
Les emplois verts, le secteur du non-marchand, l’économie sociale et l’entrepreneuriat social et écologique sont des vecteurs qui peuvent nous rendre optimistes. Optimistes mais pas naïfs. Optimistes et attentifs. Au travers de mon métier, vais-je pouvoir agir concrètement pour améliorer le bien être social et relever les défis environnementaux ?
En conviant des jeunes de toute la Belgique à en débattre pendant trois jours avec quarante témoins qui vivent ces expériences, les rencontres des Nouveaux
Mondes 2010 ouvrent le débat.

« Ne doutez jamais qu’un petit groupe d’individus conscients et engagés puisse changer le monde. C’est même de cette façon que cela s’est toujours passé »
Margaret Mead

En février 2010, Etopia organise la 6e édition des Rencontres des Nouveaux Mondes. Week-end de formations et de débats réservés aux jeunes de 15 à 35 ans, les RDNM se tiendront cette année à Mons les 6 et 7 février 2010.

Au travers d’ateliers de rencontre avec 40 entrepreneurs sociaux :


La veille, le vendredi 5 à 20h, le socio-économiste français
Jean-Louis Laville
professeur au Conservatoire National des Arts et Métiers (Cnam) et auteur de « Politiques de l’association », donnera une grande conférence en ouverture des Rencontres :
L’économie solidaire,
levier pour un monde
plus écologique

Informations + 32 81 242 302 (Pascale Ambühl) – mailto:info@etopia.be
Dates du 5 (soirée) au 7 février 2010
Lieu Mons – Umons, Faculté Warocqué
Logement possible Auberge de jeunesse
Prix du week-end 20 € (ou 40 € avec les deux nuits en auberge de jeunesse)
Inscriptions remplir le formulaire

Les Rencontres des Nouveaux Mondes sont organisées avec la collaboration d’écolo j.

Derniers articles de cette rubrique
Le diaporama des RdNM !
Aidez-nous à faire circuler l’info !
Inscriptions et infos
Objectifs des RdNM
Gagner sa vie à la changer.
Les ateliers de rencontre
L’économie solidaire, levier pour un monde plus écologique
rubrique
 
mots
 
 
Partage
Réseaux sociaux
Forum
en construction
 
 
 
 
Les Rencontres des nouveaux mondes s’adressent aux jeunes de 15 à 35 ans car ils seront directement touchés par les décisions que nous prenons aujourd’hui. En se projetant dans quelques années, ces jeunes seront les décideurs de demain ! Et demain sera fait de ce que nous déciderons ensemble.

Quels objectifs pour les RdNM ?

  1. Stimuler l’intérêt des jeunes pour les grands défis auxquels notre société est confrontée et pour l’engagement social ;
  2. Permettre aux participants de rencontrer différentes facettes d’une même problématique et de réfléchir à tous les pistes de changements possibles ;
  3. Placer les jeunes au centre du débat, à la place qu’ils occuperont dans 10 ou 20 ans ;
  4. Formuler des scénarios possibles pour le futur ;
  5. Faire appel à la créativité de tous, encourager les pionniers et relier les énergies positives ; Il s’agit de faire émerger au sein des groupes de jeunes participants des propositions, des projets ou des actions soit :
    • sur le terrain associatif et de l’entrepreneuriat social et écologique : création d’un réseau, une action concrète, une entreprise, un projet pilote, …
    • sur le plan politique : des interpellations, des propositions, … Et pourquoi pas susciter des vocations ?

Des précédentes éditons des RdNM sont nés plusieurs projets comme : les
Passeurs d’énergie (www.passeursdenergie.be), des GAC, des conviviums Slow Food, etc.


©©