etopia
Analyse 2005/7
La situation de l’emploi en Wallonie
 
 
Autres articles
L’économie wallonne se met (trop lentement) au vert
Des certificats verts pour l’incinération : une fausse bonne idée
Emploi : le « miracle » danois est-il transposable en Belgique ?
L’économie verte, avenir de l’économie wallonne
La situation de l’emploi en Wallonie
 
Derniers articles de cette rubrique
Forêts wallonnes : Mise en lumière des enjeux de la privatisation
Vers des Partenariats Publics-Communs
Automatisation de l’emploi : Perspectives et stratégies
Citoyens + ordinateurs = E-democratie ?
L’usage du Big data et la puissance inédite du ciblage dans la campagne américaine.
Sapiens : une histoire écologique de l’humanité
Les élections présidentielles en Iran : un scrutin aux enjeux multiples
rubrique
 
mots
publications - Analyses
Automatisation de l’emploi : Perspectives et stratégies
Emploi : le « miracle » danois est-il transposable en Belgique ?
Wallonie : mettre l’écologie au service de la Région
Sauver Lisbonne où revenir à Götebrog ?
La situation de l’emploi en Wallonie
publications - Sortie du nucléaire
L’emploi dans le secteur de l’énergie nucléaire et des renouvelables en Belgique
publications - La jeunesse comme principale richesse
Lever les obstacles à l’accès à l’emploi
publications - Analyses
Emploi : le « miracle » danois est-il transposable en Belgique ?
La situation de l’emploi en Wallonie
 
Partage
Réseaux sociaux
Forum
en construction
 
 
 
 

Par Christian Delcourt, conseiller politique à ECOLO et chercheur-associé à étopia

L’objet de cette note vise à clicher à la situation de l’emploi en Wallonie et à proposer une série de filières créatrices d’emplois. Paradoxalement, alors que le Gouvernement wallon avance un taux d’emploi en légère augmentation (mais tout à la fois très éloigné de la moyenne européenne et très éloigné de l’objectif du Processus de Lisbonne) et fait de l’emploi l’une de ses priorités de législature, les chiffres du chômage wallon n’ont plus été aussi mauvais depuis 10 ans ! Outre le constat alarmant (la capacité à s’indigner), n’y a-t-il pas lieu de rappeler/développer une batterie de propositions créatrices d’emplois, voire d’aller plus loin (mesures dérogatoires ? statut particulier de bassins d’emplois wallons ? ciblage de la réduction du coût du travail sur les bas salaires ?) tant le retard de la Wallonie ne semble pas compensable en six ans (2010 = échéance processus de Lisbonne) ?


©©