etopia
au Québec
Les accommodements raisonnables…
 
 
Autres articles
SEN, NUSSBAUM et JACKSON : pour des solidarités et libertés durables
Les accommodements raisonnables…
Société multiculturelle : l’exemple des accommodements raisonnables au Québec
 
Michel Venne

Michel Venne est le fondateur et le directeur général de l’Institut du Nouveau Monde. Il est le directeur de L’annuaire du Québec, devenu L’État du Québec, publié chaque année aux Éditions Fides. Il prononce de nombreuses conférences et est l’auteur de nombreux articles scientifiques. Il est membre du Chantier sur la démocratie à la Ville de Montréal, membre du comité scientifique sur l’appréciation de la performance du système de santé créé par le Commissaire à la santé et au bien-être du Québec, membre du conseil d’orientation du Centre de collaboration nationale sur les politiques publiques favorables à la santé, membre du conseil d’orientation du projet de recherche conjoint Queen’s-UQAM sur l’ethnicité et la gouvernance démocratique.

Journaliste il a occupé au quotidien Le Devoir, de Montréal, de 1990 à 2006, les fonctions de correspondant parlementaire à l’Assemblée nationale, éditorialiste, directeur de l’information puis chroniqueur. La qualité de son travail journalistique a été reconnu par l’attribution du prix Judith-Jasmin (mention presse écrite) en 1993 et de la Bourse Michener en 1997. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages notamment Souverainistes, que faire ? et Les Porteurs de liberté. Il a dirigé plusieurs ouvrages collectifs dont 100 idées citoyennes pour un Québec en santé ; Jeunes et engagés ; Justice, démocratie et prospérité - L’avenir du modèle québécois ; Penser la nation québécoise ; et Santé : Pour une thérapie de choc. M. Venne a été nommé en juin 2007 vice-président du Groupe de travail sur le financement du système de santé du Québec, présidé par M. Claude Castonguay.

Le Devoir publiait en 2004 une série d’articles de Michel Venne, intitulée "Le goût de l’avenir", dont l’esprit a présidé à la fondation de l’INM.

Michel Venne est identifié par un jury constitué par Le Journal de Montréal et Le Journal de Québec comme l’une des 25 personnalités les plus influentes dans le domaine politique au Québec.

Pour toutes informations complémentaires :
http://www.inm.qc.ca

Sujets abordés :
Autres articles
Les accommodements raisonnables…
 
agenda
conférences

Grandes Conférences Ecologiques

Derniers articles de cette rubrique
RDNM 2017 /// Culture de l’inégalité ?
Un an après les attentats du 22 mars, où en est-on ?
Islam, laïcité, radicalisme : contre l’hystérie identitaire
La voix des plus pauvres pour un monde écologique et juste
Face à l’État Islamique, quelle parole ?
Échanges autour d’une épicerie collaborative
Une société révolutionnaire au Rojava ?
rubrique
 
mots
publications - Notes, traductions…
Désamorcer l’islam radical
publications - Analyses
La Flandre et la « superdiversité »
Société multiculturelle : l’exemple des accommodements raisonnables au Québec
Voile : Ma tête est à moi
publications - Varia
L’exil de Mériem ou le voyage dans le temps
publications - Questions démocratiques
Au-delà du chahut, l’affaire Chichah comme symptôme
formations - Les conférences
Les accommodements raisonnables comme pistes pour une société plus réellement multiculturelle ?
 
mots
Photos (2)
affiche
 
Partage
Réseaux sociaux
Forum
en construction
 
 
 
 

conférence de Michel Venne (Institut du Nouveau Monde - Montréal),
avec la participation de Pierre Ansay, ancien délégué Wallonie-Bruxelles au Québec
animation : Nicole Maréchal, chercheuse-associée d’étopia.

En marge des « Assises de l’Interculturalité », l’asbl étopia vous invite à une conférence de Michel Venne, directeur de l’Institut du Nouveau Monde (Montréal), animateur de forums nationaux au Québec sur les Accommodements Raisonnables.

Il est assez évident que la formule québécoise "accommodements raisonnables" est très diversement interprétée et comprise. Elle est tout simplement mal connue. Il est donc nécessaire de l’éclairer.
 
Le processus des accommodements raisonnables n’est pas un moyen de permettre à des minorités religieuses d’obtenir des droits ou privilèges complémentaires et qui les sortiraient en quelque sorte des règles qui s’appliquent à tous. L’accommodement raisonnable est un outil de lutte contre toutes les discriminations.
 
Il a pour objectif d’éviter qu’une personne ou un groupe subisse un préjudice. Il peut être évoqué pour des raisons de discrimination de genre (femmes, homosexuels, transexuels), physique (personnes handicapées, âgées, femmes enceintes), raciale, religieuse ... Il peut donc aussi régler des questions de pratique religieuse, mais pas seulement : au Québec, sur 4000 plaintes reçues entre 2000 et 2005, 85 concernaient la religion, soit 2%, et moins de 30 ont finalement été considérées comme relevant du processus de l’accommodement.
 
Au Québec comme en Europe, ce sont les questions religieuses qui ont été mises en cause à travers cet outil de recherche de compromis. Un grand processus de débat populaire s’est alors déroulé en 2007, qui a semble-t-il apaisé les tensions.
 
Nous tenterons avec Michel Venne de mieux cerner les objectifs, la pratique et les procédures de l’accommodement raisonnables. Ce sera l’occasion de tordre le cou à quelques mythes et d’approcher quelques questions qui remuent l’actualité : cette pratique met-elle en danger les valeurs d’égalité sexuelle, de laïcisation de la société, de liberté d’expression…

entrée libre

adresse :
auberge de jeunesse « Jacques Brel »
rue de la Sablonnière, 30 à 1000 Bruxelles

L’Institut du Nouveau Monde est né en 2003 d’une idée lancée par Gérard Bouchard et attrapée au bond par Michel Venne, alors éditorialiste et responsable de la page Idées au Devoir. « Je constatais comme bien des gens le cynisme dans la population, les taux de participation électorale à la baisse. Je voyais bien qu’il y avait une difficulté d’animer le débat public, entre autres à cause de certaines polarisations sur la question nationale, pendant plusieurs années... »

L’Institut du Nouveau Monde a ainsi été fondé dans l’espoir de contribuer au renouvellement des idées en allant au-delà des luttes partisanes. Il s’est peu à peu imposé comme un lieu de débat incontournable au Québec. Il s’est entre autres fait connaître du grand public lorsque la commission Bouchard-Taylor lui a confié l’organisation de ses grands forums nationaux.(…) »

Rima Elkouri « La boîte à idées de Michel Venne » in www.cyberpresse.ca, 2 mars 2008

Plus d’information sur http://www.inm.qc.ca


©©