etopia
Mercredi 29 avril 20h, conférence
Iran, Belgique et leurs liaisons dangereuses autour du nucléaire
 
agendaAvril 2009
 
 
 
 
 
Autres articles
La Flandre et la « superdiversité »
QUAND LES ARCHIVES EXPLIQUENT LES DÉCISIONS POLITIQUES
La Belgique, le contrôle démocratique et la prolifération nucléaire
La Belgique et la bombe
Des plombiers aux architectes : reconstruire la Belgique
La Flandre après les élections du 7 juin
Iran, Belgique et leurs liaisons dangereuses autour du nucléaire
rubrique
 
Jonathan Piron

Conseiller à la prospective - chargé des publications .
Il s’occupe de :

  • la revue Etopia,
  • la production et relecture d’analyses et études,
  • la rédaction de brochures pour l’action locale
  • des publications d’Ecolo
Autres articles
Communs : aux actes, citoyens !
La triple transformation écologique
La Wallonie a-t-elle toujours du sens ?
Et maintenant ?
Nassonia : une forêt en commun ?
Les élections de 2016 en Iran
Communs et pouvoirs publics
rubrique
 
agenda
conférences

Grandes Conférences Ecologiques

Derniers articles de cette rubrique
RDNM 2017 /// Culture de l’inégalité ?
Un an après les attentats du 22 mars, où en est-on ?
Islam, laïcité, radicalisme : contre l’hystérie identitaire
La voix des plus pauvres pour un monde écologique et juste
Face à l’État Islamique, quelle parole ?
Échanges autour d’une épicerie collaborative
Une société révolutionnaire au Rojava ?
rubrique
 
mots
 
Partage
Réseaux sociaux
Forum
en construction
 
 
 
 

L’Iran est un pays en mutation. Son régime politique poursuit l’objectif de développer le nucléaire civil mais aussi militaire. Il représente aujourd’hui la pointe avancée de la prolifération nucléaire.

De son côté, la Belgique - ses universités et ses industries - est fortement impliquée dans la filière nucléaire. Y a-t-il des liens sur ce plan entre les deux pays ? Quelle est la nature réelle de la filière nucléaire : peut-on développer le nucléaire civil sans son versant militaire, et vice-versa ? Que nous apprend cette histoire ? Le père de la bombe pakistanaise, Abdul Qadeer Khan, qui en a vendu les secrets à l’Iran, la Lybie et la Corée du Nord, a été formé à la métallurgie et au nucléaire civil en Allemagne, Hollande et Belgique (il est titulaire d’un doctorat à la KUL en 1972).

Intervenants

  • Luc Barbé, ex-chef de cabinet du Secrétaire d’Etat à l’Energie (Olivier Deleuze), membre d’Oikos
  • Jonathan Piron, analyste au CREP (Centre de recherche et d’études politiques), chercheur-associé à Etopia,

Animé par Pierre Vanrie, journaliste spécialiste du monde arabe et collaborateur au Courrier International.

En pratique

  • Centre Culturel du Maalbeek, 97 rue du Cornet à 1040 Etterbeek
  • Traductions simultanées NL / FR
  • Entrée libre

Organisateurs

  • Etopia, Centre d’animation et de recherche en écologie politique www.etopia.be
  • Oïkos, Denktank voor sociaal-ecologische verandering www.oikos.be
  • Europerse, fédération euro-iranienne socioculturelle, europerse@gmail.com

©©